ECOLO Groupe local de Liège - ecolo.locale.liege@swing.be

Les Candidats et Candidates ECOLO à Liège - Elections communales 2006 - Les résultats (voix de préférence)

Liste 2 : ECOLO


1. Bénédicte Heindrichs -  2. Guy Krettels -  3. Yamina Meziani -  4. Alain Leens -  5. Veronica Cremasco -  6. Marc Vanhamel -  7. Véronique Willemart -  8. Yahya Yahyaoui -  9. Bérénice Gillot -  10. Nicolas Ancion -  11. Micheline Labaye-Halleux -  12. Gérard Pirotton -  13. Véronique Dembour -  14. Paul Claes -  15. Murielle Mauer -  16. Serge Scory -  17. Géraldine Blavier -  18. Bruno Gazzotti -  19. Michèle Maréchal-Laumont -  20. Antonio Murillo-Calvo -  21. Emmanuelle Hèze -  22. Bernard Langerôme -  23. Bénédicte Duchesne-Léonard -  24. Mattéo Dolcimascolo -  25. Anne Reculé-Legrand -  26. Frédéric Horsch -  27. Johanne Huart -  28. Benoît Lorent -  29. Angela Moriconi -  30. André Verjans -  31. Christine Relekom -  32. Quentin le Bussy -  33. Julie Paulus -  34. Erwin Woos-  35. Soizig Schaefer -  36. Jean Baptiste Piette -  37. Rose-Marie Laurent -  38. Marc Piron -  39. Marie-Louise Verlaine -  40. Olivier Kinnen -  41. Raphaëlle Deliège -  42. Eric Dewaele -  43. Kina Werst -  44. Bogdan Chomik -  45. Marie Bruyer -  46. Serge Urban -  47. Bernard Wesphael -  48. Nicole Maréchal -  49. Brigitte Ernst de la Graete.

 

1. Bénédicte HEINDRICHS : 3.511 voix de préférence

Bénédicte Heindrichs

Bénédicte Heindrichs, 30 ans, mariée, 3 enfants - Naniot

En quelques mots

Licenciée en sciences politiques et administration publique, je suis actuellement conseillère politique chez ECOLO. Auparavant, j'ai travaillé comme chercheuse universitaire à l'ULg et dans un bureau d'études privé dans le domaine de l'aménagement du territoire.

Candidate d'ouverture aux élections communales de 2000, j'ai accroché au principe d'Ecolo : faire de la politique c'est construire aujourd'hui la société de demain !

Aujourd'hui, en tant que tête de liste, j'ai voulu construire une équipe de candidats composée de femmes et d'hommes ancrés dans le quotidien des liégeois pour lesquels le marasme ambiant n'est pas une fatalité. Nous sommes prêts à donner des réponses originales et crédibles aux liégeois.

Mes domaines d'intérêts sont le développement territorial, la question du genre, la politique du logement et la protection environnementale.

Les liégeois ne sont pas condamnés à l'éternelle « répétition du même » !

Ma devise : « il est bon de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant ! » (A Gide)

 

Pour envoyer un message à Bénédicte : Benedicte.Heindrichs [at] ecolo.be

 
 

2. Guy KRETTELS : 722 voix de préférence

Guy Krettels

Guy Krettels, né en 1954 à Luxembourg, papa d'Elisa (née en 1999) - Naniot

En quelques mots

Assistant social et licencié en communication, j'enseigne à l'ESAS.

Pendant longtemps, j'ai privilégié l'engagement associatif : Ainsi, j'ai fondé et présidé durant 14 ans l'ASBL « Résonances », fait voter par le Conseil Communal de Liège la « Charte contre le racisme », milité - en tant que ressortissant étranger, longtemps privé du droit de vote - pour les droits politiques des immigrés, baigné dans l'aventure des Cafés Politiques, animé la Commission Consultative Liège Tiers Monde...

Tout en donnant en 2000 priorité à l' engagement politique en devenant Conseiller au CPAS de Liège, je poursuis ma présence sur le terrain à côté des sans-papier, des Maisons Médicales, les associations de quartier...

Mes préoccupations et compétences vont d'abord vers :

- le social (de par ma formation et mon emploi )
- la culture et le sport (de par mes passions personnelles : la littérature, les arts de la scène, la course à pied..)
- les migrations et l'interculturalité (de par mon parcours vécu et associatif)
- la qualité de l'environnement ( en tant que Liégeois depuis 30 ans, amoureux de sa ville)

A travers mes engagements pour ECOLO (au CPAS, au Théâtre de la Place, au C.H.P. :..), les valeurs que je défends sont toujours celles de la transparence démocratique, du respect et de la valorisation des travailleurs, de la rigueur financière, de la recherche de partenariats avec l'associatif, de l'accessibilité aux plus défavorisés... bref, de la qualité du service public !

 

Pour envoyer un message à Guy : G.Krettels [at] belgacom.net

 
 
 

3. Yamina MEZIANI : 672 voix de préférence

Yamina Meziani

Yamina Meziani, 44 ans, d’origine algérienne, maman d’une fille de 16 ans (Salomé) - Grivegnée

En quelques mots

Formation en sciences économiques, actuellement en 3ème licence à la Fopes (Faculté ouverte en politique économique et sociale de l’UCL).

Liège, Grivegnée

Coordinatrice d’un service spécialisé en accompagnement social et professionnel pour personnes étrangères ou d’origine étrangère. J’ai travaillé pour une association de femmes de culture arabo-musulmane. Je suis administratrice d’une maison de Jeunes fréquentée par des jeunes issus de l’immigration.

J’ai été candidate d’ouverture Ecolo aux dernières élections régionales.

Ex-déléguée syndicale Setca dans l’Institution où je travaille.

Mes sensibilités sont la défense des droits des étrangers, des femmes et des travailleurs sans emploi.

 

Pour envoyer un message à Yamina : Yamina.Meziani [at] prov-liege.be

 
 

4. Alain LEENS : 717 voix de préférence

Alain Leens

Alain Leens, 52 ans (14/05/54) - Pierreuse

En quelques mots

Verviétois d'origine, Liégeois d'adoption, bibliothécaire aux Chiroux pendant 7 ans et libraire pendant 1 an. Conseiller communal suppléant, chef de groupe en 1984, je suis obligé de choisir entre emploi de bibliothécaire communal et statut de conseiller communal (incompatibilité légale) en 1986. Je quitte mon emploi pour devenir attaché parlementaire de J. Daras puis attaché de presse Ecolo de 86 à 92.

Attaché de presse Ecolo au Parlement Européen (1/2 temps) de 93 à 94, puis coordinateur européen de 95 à 2000, je redeviens attaché de presse au P.E. en 2000 (toujours mi-temps). Pendant tout ce temps, conseiller communal, chef de groupe jusqu'en 1995. Redevenu chef de groupe entre janvier 2000 et décembre 2000.

Conseiller communal, attaché de presse Ecolo au Parlement Européen, représentant Ecolo dans plusieurs structures culturelles (le Botanique et le Cirque Royal à Bruxelles, le Conseil Supérieur des bibliothèques publiques, asbl des Musées de Liège, les Oblats).

Le culturel et le social mais aussi le budget et les comptes, ainsi que sécurité (représentant Ecolo aux contrats de sécurité) et le personnel communal. Sans oublier environnement et urbanisme.

 

Pour envoyer un message à Alain : Alain.Leens [at] skynet.be

 
 

5. Veronica CREMASCO : 1.101 voix de préférence

Veronica Cremasco

Veronica Cremasco, 30 ans, mère d'une petite fille de 1 an et demi - Sainte-Walburge

En quelques mots

D’origine italienne, ingénieur civil architecte diplômée de l’Université de Liège. Ingénieur de recherche spécialisée en urbanisme et développement durable, je fais partie de réseaux d’experts européens et régionaux. Je m’investis aussi dans des projets de réhabilitation urbaine à l’échelle de la commune, du quartier, de la rue.

Liège, Sainte-Walburge

Passionnée par ma ville, ses habitants, son histoire, son urbanisme, sa nature, sa culture…

Proche du milieu artistique liégeois au sens large. Investie dans mon comité de quartier. Amatrice de danse, de musique, de course à pied …

Enfin, et surtout… L’envie de porter le message écologiste dans ma ville, des coteaux au fond de vallée, … l’envie d’utiliser mon profil d’ingénieur liégeoise, mon expertise, … pour montrer à ceux qui la cherche que l’alternative, elle existe!

 

Pour envoyer un message à Veronica : veronica.cremasco [at] gmail.com

 
 

6. Marc VANHAMEL : 448 voix de préférence

Marc Vanhamel

Marc Vanhamel, 47 ans - Thier à Liège

En quelques mots

18 ans de conseil communal !
Un fameux bail ! Beaucoup de soirées, d’énergie et de rencontres intéressantes.
Une expérience qui m’a apportée une maturité politique dans les débats, dans les dossiers, dans la confrontation avec nos adversaires politiques.

Après ces 18 années, j’ai toujours la conviction que mon engagement au sein d’Écolo est le bon choix.

Pour cette nouvelle législature il me paraît important :
- De développer les valeurs de la participation. Il faut consulter et élaborer les projets avec les habitants. Nous devons être plus présents sur le terrain avec les habitants dans les quartiers.
- Il faut inscrire la ville de Liège dans une politique de développement durable, comme pour les panneaux solaires, les achats « équitables », prime d’encouragement pour citerne à eau de pluie…
- Pour moi, le cadre de vie est prioritaire. Il faut prendre en compte l’aspect humain et pas seulement l’aspect économique en garantissant à chacun un environnement, un cadre et une qualité de vie digne de ce nom.

 

Pour envoyer un message à Marc : Marc.Vanhamel [at] teledisnet.be

 
 

7. Véronique WILLEMART : 767 voix de préférence

Véronique Willemart

Véronique Willemart, 45 ans - Laveu

En quelques mots

Conseillère communale depuis 2000, je participe aux commissions de l'Instruction publique et des Affaires sociales. Ayant quelques sujets de prédilections, je m'investis plus particulièrement dans les problématiques suivantes : la politique du logement, la jeunesse, la petite enfance et l'accueil extra-scolaire, le commerce équitable et l'égalité femmes et hommes au sein de notre ville de Liège.

Active depuis une vingtaine d'année dans le secteur de l'insertion socioprofessionnelle, je suis actuellement responsable au sein d'une EFT (Entreprise de Formation par le Travail) d'une crèche et d'un centre de formation pour des femmes à Verviers. Le domaine de la formation des adultes est primordial dans mon parcours professionnel, c'est un atout pour que chacun puisse trouver sa place et évoluer dans notre société.

Par cet engagement communal, je souhaite participer à la réalisation de projets qui contribuent à construire une société plus juste et plus égalitaire où chacun se sent respecté.

Liège a des atouts, ensemble nous relèverons le défi de les valoriser.

 

Pour envoyer un message à Véronique : V.Wil [at] skynet.be

 
 

8. Yahya YAHYAOUI : 537 voix de préférence

Yahya Yahyaoui

Yahya Yahyaoui, 38 ans - Bressoux

En quelques mots

38ans, Belge d'origine marocaine, marié, 2 enfants, licencié en droit. Je travaille dans le secteur privé et je suis   conseiller juridique de l'asbl U. A. M.Belgique.

Liège, Bressoux

Je suis quelqu'un d'optimiste dans la vie. J'aime le contact avec les gens. J'aimerai relayer les voix de ceux qui ont du mal à se faire entendre, les pauvres, les démunis, les immigrés, les défavorisés. Je suis réaliste et je vois plus loin. Je suis parmi les défenseurs de la tolérance à l'égard des liégeoises et des liégeois de toutes origines.

Je suis candidat d'ouverture aux élections communales 2006, je veux participer au combat électoral parce que Liège a besoin d'un nouveau sang, de gens capables de faire entendre la voix de notre ville et faire bouger les choses.

Les enjeux au niveau du pouvoir local sont cruciaux pour la ville de Liège : emploi, développement économique, enseignement, sécurité, propreté, mobilité, logement, politique de personnes handicapées, santé, intégration...

Je veux me mobiliser pour défendre la démocratie et militer pour   :
- Un progrès économique équilibré et respectueux de l'homme et de son environnement
- Encourager les petits commerçants, les professions libérales et les emplois de proximité
- Garantir le bien être de tous en favorisant la qualité de l'environnement, la sécurité dans nos quartiers, l'accès pour tous aux services de santé, la simplification des démarches administratives.

 

Pour envoyer un message à Yahya : Yahyaoui_yahya [at] yahoo.fr

 
 

9. Bérénice GILLOT : 647 voix de préférence

Bérénice Gillot

Bérénice Gillot, 37 ans, maman de Louise et de Martin - Saint Léonard

En quelques mots

J’habite le quartier Nord (St Léonard) depuis 1998. Collaboratrice et agent de Garrett List, musicien. Membre du comité de Quartier St–Léonard, membre de la CRU (commission rénovation urbaine) et impliquée dans des projets de quartier.

Liège, Saint-Léonard

J’ai une intime et profonde conviction qu’ECOLO est dans le « bon », que ses projets et propositions au niveau communal, régional et même plus, sont cohérents. Tant qu’ECOLO sera et restera intègre et défendra ses idées dans le respect des autres, jamais je ne franchirai la porte pour dire : « au revoir ! ».

Si j’étais « conseillère communale », je développerai concrètement la participation citoyenne, car à notre époque, ça a tout son sens, comme la fait Tamihmount, échevine ECOLO à Schaerbeek. Permettre une réelle participation consultative du Citoyen. Mon autre point fort, c’est : ma passion pour la Culture, à travers l’Art contemporain et la musique. Les projets liégeois auxquels j’ai participé, me permettent à ce jour une bonne connaissance de ces milieux artistiques.

Grâce à la multi–culturalité, je crois à une meilleure écoute des artistes, des gens de tous horizons, de traditions différentes. La Culture est indispensable aussi bien au niveau social, qu’au bien-être de chacun et chacune. Vivre l’Utopie, est une manière positive et réaliste d’avancer dans la vie ! Faire place aux rêves afin qu’émanent d’eux des idées, puis des projets qui grandissent et voient enfin le jour. Croire aux échanges, oser les échanges, afin de vivre une réelle Démocratie et nous permettre de mieux combattre la montée de l’extrême droite. Vivre la Différence et non l’Indifférence ! Moi-même étant de mère italienne et de père juif-hongrois, portant un nom d’adoption.

 

Pour envoyer un message à Bérénice : berenice.gillot [at] yahoo.fr

 
 

10. Nicolas ANCION : 512 voix de préférence

Nicolas Ancion

Nicolas Ancion, 35 ans - Naniot

En quelques mots

Liège est une ville qui fourmille d’idées et de talents.

J’y suis né, j’y habite avec ma femme et mes deux enfants. J’y écris des romans, des pièces de théâtre et bien d’autres choses. J’y roule à vélo.
J’aime Liège.

Si la pauvreté et l’exclusion touchent aujourd’hui 20% de la population, ce ne sont pas des fatalités. Ensemble, nous pouvons changer les choses : retrousser nos manches pour que Liège redevienne une ville accueillante pour tous, où il fait bon vivre en famille, travailler, rêver, entreprendre, faire la fête, étudier, créer, grandir. Une ville qui rayonne de bonheur bien au-delà des rives de la Meuse.

Pour cela, je dis :

OUI au logement de qualité en ville
OUI aux emplois durables, aux projets économiques de qualité
OUI à une vie culturelle et associative foisonnante, partagée par tous
OUI à une ville Zone 30 où tout le monde circule en sécurité

 

Pour envoyer un message à Nicolas : nicolas.ancion [at] skynet.be

Pour voir le blog de Nicolas : Post-it litéraire

 
 

11. Micheline LABAYE-HALLEUX : 712 voix de préférence

Michelline Labaye-Halleux

Micheline Labaye-Halleux, 56 ans - Laveu

En quelques mots

Le mouvement écologiste m'a enthousiasmée au sortir de la crise de mai '68 qui a secoué les gens de ma génération (!) : Pertinence des analyses, force des propositions alternatives répondaient aux questions que nous nous posions sur le développement fou de la planète, la destruction des liens entre personnes et générations, sur la difficulté de plus en plus grande de rester acteurs de notre vie.

La participation aux premiers congrès des Verts européens m'a confortée dans le sentiment d'adhérer à une réflexion qui dépassait largement la sauvegarde d'un confort de vie étriqué ou ringard.

30 ans aux côtés de mon mari, Benoît Labaye, épris de démocratie et de justice, ont enrichi mon cheminement.

En '87, j'ai participé activement à la création d'une épicerie bio dans le quartier du Laveu.

Cinq emplois ont été créés, un lieu convivial, à dimension humaine, permet à des dizaines de personnes de se dire bonjour, de partager des passions, de choisir une consommation responsable, bref, d'être acteurs de leur vie. C'est le type d'action que je souhaiterais mener plus largement encore.

 

Pour envoyer un message à Michelline : Micheline.Halleux [at] teledisnet.be

 
 

12. Gérard PIROTTON : 345 voix de préférence

Gérard Pirotton

Gérard Pirotton, 50 ans - Vennes

En quelques mots

Mes activités professionnelles actuelles - accompagnateur de groupes d’étudiants adultes en politique économique et sociale et enseignant en promotion sociale pour des professionnels de l’intervention sociale, ainsi que ma formation – docteur en sciences sociales, disent une large part de mes centres d’intérêt.

Objecteur de conscience au début des années ’80, je me suis intéressé à l’industrie nucléaire, aux rapports Sud/Nord, à l’alimentation saine, à la gestion des conflits… « Galérant » ensuite dans des sous-statuts, m’investissant dans le monde associatif, je me suis préoccupé d’accès à l’emploi, de conditions de travail, de transports en commun, de circulation à vélo en ville, de participation des habitants à l’organisation de leur ville… L’engagement politique à Ecolo de près de 25 ans s’inscrit dans cette cohérence.

Ecolo m’apparaît comme l’expression politique de celles et ceux qui estiment que les problèmes que nous affrontons méritent autre chose que des solutions simplistes à courte vue, de celles et ceux qui perçoivent les liens entre les problèmes sociaux, économiques et de qualité de vie, celles et ceux qui sont convaincu-es qu’on ne peut affronter des problèmes complexes qu’avec la participation réaliste du plus grand nombre. Et cela vaut pour tous les niveaux de pouvoir, singulièrement celui de la commune.

Loin d’être triste et austère, c’est au contraire passionnant et enthousiasmant.

 

Pour envoyer un message à Gérard : gerard.pirottton [at] skynet.be

 
 

13. Véronique DEMBOUR : 611 voix de préférence

Véronique Dembour

Véronique Dembour, 49 ans - Saint-Léonard

En quelques mots

Me voilà depuis plus de 20 ans généraliste dans le quartier Nord.
Quartier où je me suis impliquée au rythme de la disponibilité laissée par mes 4 enfants.

Liège, Saint-Léonard

Chacun de nous est un tout : notre santé, notre culture, notre travail, nos rencontres, nos loisirs, notre alimentation, notre environnement ... tout cela participe à notre harmonie! 

Le programme écologique communal propose des chemins qui rencontrent mes convictions concernant notre manière de vivre en nous épanouissant.

Je me sens particulièrement interpellée par tout ce qui touche à la santé.

 

Pour envoyer un message à Véronique : Veronique.Dembour [at] tiscali.be

 
 

14. Paul CLAES : 263 voix de préférence

Paul Claes, 58 ans - Outremeuse

Paul Claes

En quelques mots

Résidant Liège depuis 1974, je vis au fil de l’eau car pénichard depuis 1986.

Diplômé en architecture à Saint-Luc Liège en 1979, je concois et réalise de meubles, jouets et toutes sortes de projets mécaniques, pièces design, etc…

Personne à mobilité réduite (P.M.R.) suite à une maladie neuro-musculaire en 1990, j’exerce la fonction d’administrateur de l’asbl Ancre bleue. Cette association encourage et renforce la convivialité entre valides et non-valides en utilisant comme moyen, entre autres, la navigation.

Liège, Outremeuse

Ayant 20 ans en ’68, la gauche m’a toujours interessé. L’injustice et l’ignorance m’interpellent beaucoup.

L’Ecologie pour moi est synonyme de justice sociale et d’harmonie entre l’Homme et son environnement.

Le tout est lié, car on ne peut se soucier de l’évolution du monde sans l’étudier dans sa globalité.

La politique de l’Energie me préoccupe particulièrement, car elle devient un des enjeux principaux des années à venir. Une question qui déterminera les rapports mondiaux, ainsi que le mode de vie des individus. Ce secteur pourrait être une source importante de création d’emplois pour un monde où l’échelle humaine retrouverait sa place.

 

Pour envoyer un message à Paul :

 
 

15. Murielle MAUER : 529 voix de préférence

Murielle Mauer

Murielle Mauer, 32 ans, mathématicienne - Longdoz

En quelques mots

J’ai réalisé mes études de Mathématique à l’Université de Liège. J’y ai occupé un poste d’assistante pendant 6 ans et ai obtenu un doctorat en Mathématique. De profession, je suis biostatisticienne: j’évalue actuellement l’impact de certains traitements sur la qualité de vie de patients atteints de cancer.

Liège, Longdoz

Si je milite au sein d’Ecolo, c’est que… d’une part, je m’inquiète de l’immobilisme des politiques face à certains constats scientifiques notamment en matière d’environnement. Plus généralement, je pense que la coupure entre le monde scientifique et le politique n’est pas une bonne chose. On ne peut bien décider sans bien connaître.

D’autre part, à 32 ans, je fais partie d’une génération qui s’interroge beaucoup sur notre modèle de société.  Notre système éducatif, la place de la recherche scientifique,  notre système économique et par exemple les relations entre l’Etat et les entreprises sont autant de sujets qui m’interpellent.

Je soutiens avec enthousiasme le projet d’Ecolo pour Liège qui propose enfin une vraie vision pour notre Ville demain intégrant de façon cohérente l’ensemble des dimensions socio-économiques, environnementales, éthiques, la qualité de vie, la culture, la mobilité, … Ecolo a définitivement beaucoup à dire en terme de redéploiement économique en région liégeoise.

 

Pour envoyer un message à Murielle : Murielle_Mauer [at] hotmail.com

 
 

16. Serge SCORY : 270 voix de préférence

Serge Scory

Serge Scory, 46 ans - Grivegnée

En quelques mots

Bétonneur de formation, environnementaliste de profession et écologiste par conviction.

Engagé depuis 1997 au sein de la Locale, je suis un des « hommes de l'ombre » d' Ecolo -Liège. Secrétaire local de décembre 2000 à janvier 2003, je rempile en janvier 2005. J'assure également la charge de grand argentier du groupe local liégeois depuis mai 2001.

Liège, Grivegnée

Professionnellement, je suis océanologue et dirige le Centre de données marines belge, au sein d'une institution scientifique fédérale. Dans mes travaux de recherche appliquée, je m'intéresse plus particulièrement à l'impact des activités humaines en mer, comme la pêche, l'extraction de sable pour la construction ou encore la prochaine mise en oeuvre de parcs à éoliennes « offshore ».

Dans mes activités liégeoises, outre mes engagements à Ecolo , je préside le Comité de quartier de Chênée-Thiers depuis de nombreuses années. En outre, je suis très fier de mon jardin « nature admise », dont j'ouvre régulièrement les portes aux visiteurs.

Pourquoi Ecolo ? «  Pour développer un projet de vie équilibré, économe, solidaire -maintenant et pour demain-, méprisant le mythe de la croissance perpétuelle comme panacée de l'avenir de l'Humanité. Un autre futur est possible ! Chez Ecolo , nous y croyons et nous nous démenons pour le construire.  » 

 

Pour envoyer un message à Serge : Serge.Scory [at] tiscali.be

 
 

17. Géraldine BLAVIER : 707 voix de préférence

Géraldine Blavier

Géraldine Blavier, 21 ans - Jardin botanique

En quelques mots

J'ai 21 ans et je suis étudiante à l'Ulg en communication et en information.

J'ai un intérêt pour l'art en général et pour le théâtre plus particulièrement. J'aime aussi la vie en groupe et les organisations. Je m'investis dans les activités de mon quartier et dans les mouvements de jeunesse.

J'ai souhaité m'investir dans la campagne pour participer activement aux transformations de la société, à ses choix d'une énergie durable, aux soucis de respecter l'environnement pour le laisser vivable pour le futur, à une orientation du monde différente de celle imposée par la consommation.

Les dossiers qui m'intéressent plus spécialement sont l'aménagement de la vie en ville : une circulation où vélos et piétons ont une place confortable et des rues moins encombrées de voitures ou autres véhicules polluants.

Un autre objectif que je vise est le développement de moyens d'expression pour chacun.

 

Pour envoyer un message à Géraldine : lola1359 [at] hotmail.com

 
 

18. Bruno GAZZOTTI : 619 voix de préférence

Bruno Gazzotti

Bruno Gazzotti, 36 ans, dessinateur de bd, marié un enfant, études à St-luc Liège - Burenville

En quelques mots

Je soutiens Ecolo depuis que je suis en âge de voter.

C'est le parti qui est le plus à même de faire évoluer ma ville grâce à ses idées novatrices et à la passion de ses élus et de ses membres.

Je ne suis pas moi-même un politicien mais un citoyen qui peut apporter un regard neuf sur ce qui nous touche au quotidien: l'environnement qu'il soit social, économique ou culturel.

Mon thème de prédilection est la culture. C'est elle qui tisse les liens sociaux et qui permet aux gens de se rencontrer et d'apprendre à vivre ensemble. La culture doit être un droit accessible pour tous et non un privilège.

Je suis pour une meilleure reconnaissance des cultures différentes qui épicent notre ville, pour un centre culturel pluridisciplinaire Liège dont une salle de concert.

 

Pour envoyer un message à Bruno : rawettegazzo [at] skynet.be

 
 

19. Michèle MARECHAL-LAUMONT : 379 voix de préférence

Michèle Maréchal-Laumont

Michèle Maréchal-Laumont, 60 ans, 3 enfants, 3 petits enfants - Laveu

En quelques mots

De formation littéraire, j'ai longtemps travaillé dans des secteurs un peu « parallèles » : associations de parents, comité de quartier, terrains d'aventure, tourisme social. La chance, grâce notamment à mon entourage, de pouvoir toujours concilier convictions, engagements et travail.

Depuis 18 ans, je coordonne un service qui s'efforce de procurer un logement de qualité, financièrement accessible, à des familles nombreuses à faibles revenus, et de les accompagner pour que l'aventure soit une réussite. Cela m'a permis d'acquérir une bonne connaissance du secteur, de ressentir profondément « l’inégalité des chances » des enfants de notre siècle et surtout d'avoir une perception concrète des difficultés vécues par ces familles souvent démunies, souvent étrangères, souvent endettées, souvent courageuses et combatives, parfois déstructurées, parfois violentes, presque toujours sympathiques...

Sympathisante depuis le début d'ECOLO à Liège, je suis conseillère au CPAS depuis les dernières élections communales. C'est un mandat discret mais important pour faire évoluer les choses. ECOLO doit continuer à y être activement présent pour revendiquer une approche individualisée des situations, pour renforcer les conditions de travail, la formation et l'encadrement du personnel et pour soutenir le travail de base, celui des « antennes » auxquelles incombe la plus lourde charge de travail.

Boulot et mandat... avec conviction et passion... et parfois fatigue ! Car il y a aussi la culture, le sport, la vie familiale et privée... Il me faudrait plusieurs vies simultanées !

 

Pour envoyer un message à Michèle : ecolo.locale.liege [at] swing.be

 
 

20. Antonio MURILLO-CALVO : 249 voix de préférence

Antonio Murillo-Calvo

Antonio Murillo-Calvo, 48 ans, papa de Pénélope (9 ans), technicien de bureau d'études - Glain

En quelques mots

Espagnol, arrivé en Belgique en 1963, mon père travaillait à la mine du Hasard à Micheroux. C'était le temps où l'immigration était la bienvenue!

Ma motivation c'est la différence qu'a Ecolo pour aborder les différents thèmes, l'éthique politique. La gestion globale des sujets et la vue à long terme pour l'ensemble de sa politique.

Ma formation me porte plus vers des thèmes comme la constructions et l'urbanisme. Construction et rénovation des bâtiments; rénovation écologique avec des matériaux sains, le solaire, les pompes à chaleur, les économies d'énergie, l'utilisation rationnelle de l'eau, le traitement des eaux usées. L'aménagement des voiries pour accentuer la convivialité des quartiers, améliorer la mobilité... La communauté urbaine devient urgente pour une gestion des besoins et des investissements appropriés.

Et surtout rendre au citoyen son rôle d'acteur, d'interlocuteur lui donner la possibilité que sa voix soit entendue en dehors des élections.

 

Pour envoyer un message à Antonio :

 
 

21. Emmanuelle HEZE : 437 voix de préférence

Emmanuelle Hèze

Emmanuelle Hèze, 49 ans - Jupille

En quelques mots

Educatrice de formation et d'expérience, licenciée en politique de formation (FOPA). Actuellement, formatrice dans une école de promotion sociale pour éducateurs.

Liège, Jupille

Depuis « toujours » membre ECOLO, porteuse de ses valeurs fondatrices, je crois à la nécessité d'un développement respectueux qui allie les aspects sociaux, économiques, culturels et environnementaux. J'essaie moi-même de pratiquer l'écologie au quotidien (être cohérent est quelque chose de fondamental pour moi), je m'investis dans le secteur de la personne handicapée mentale, je milite dans des associations qui défendent les Droits de l'homme et depuis les dernières élections communales, je siège au sein du conseil d'administration de la Maison des Jeunes de Jupille. Mais au-delà de l'engagement individuel (et même collectif), je crois que les changements de mentalité passent par des décisions politiques.

 

Pour envoyer un message à Emmanuelle : emmanuelleheze [at] mobistarmail.be

 
 

22. Bernard LANGEROME : 350 voix de préférence

Bernard Langerome

Bernard Langerôme, 47 ans - Thier à Liège

En quelques mots

Liégeois depuis 40 ans, les 20 dernières années partagées avec Anne Fossi, nous sommes les parents d'Alice (17 ans). Membre d'écolo depuis 10 ans. Graphiste, employé par l'UCM.

Pourquoi je suis candidat : Je veux m'impliquer dans la gestion du bien public afin de contribuer activement et positivement à l'amélioration de la qualité de vie à Liège.

Sur la liste écolo : Je me reconnais dans les valeurs défendues par écolo et particulièrement : une société plus solidaire, la recherche de solutions durables et pérennes, des pratiques de " bonne gouvernance " et de démocratie interne.

Une expérience au service de dossiers : Depuis plus de 30 ans, j'ai toujours entretenu une activité socioculturelle.

Organisations de concerts, spectacles, expos dans le cadre du "Trou Perette", des "Jeunesses Musicales", du "Lion S'envoile", du "Cirque Divers" et j'en passe...

Comédien à l'occasion, au Jeune Théâtre Populaire et au Moderne, je chante depuis 10 ans avec "C'est des canailles" des chants de lutte, de résistance et d'espoir.

Soigné depuis toujours par l'équipe de la Maison Médicale "La Passerelle" dont je soutiens le projet autogestionnaire, c'est tout naturellement que j'ai participé à la fondation de l'association d'usagers "L'impatient"

Je soutiens activement le combat de l'Udep pour la régularisation des "sans-papiers" et refuse d'oublier l'existence du camp de concentration de Vottem !

Au niveau économique, j'ai travaillé sous statut indépendant comme graphiste et commerçant. Fils de commerçante, je travaille à l'UCM. Je souhaite donc travailler à une politique communale qui tienne compte de la place indispensable du commerce et de la volonté entrepreneuriale.

Par ailleurs, j'ai eu la chance de pouvoir construire, l'année dernière, un logement particulièrement peu énergivore. L'état de l'habitat liégeois, à ce niveau, est déplorable. Il y a là du travail et c'est (très) rentable. La ville peut donner le coup de pouce nécessaire au développement d'un pôle de compétences dans ce secteur. Je suis prêt à y mettre toute mon énergie !

 

Pour envoyer un message à Bernard : bernard.langerome [at] edpnet.be

 
 

23. Bénédicte DUCHESNE-LEONARD : 381 voix de préférence

Bé;nédicte Duchesne-Léonard

Bénédicte Duchesne-Léonard, 43 ans - Hors-Château

En quelques mots

Thomas et moi vivons dans le quartier Hors-Château avec nos quatre enfants.

Le programme ECOLO s’attache à plusieurs aspects essentiels, tous défendus par l’ensemble des candidats.
Certains points m’interpellent davantage.

La participation citoyenne : Pour que tous s’épanouissent, nous devons aller vers une gestion responsable et des citoyens qui participent à la vie de leur ville.

Le commerce de proximité et des artisans épanouis afin de conserver toute sa spécificité à la Ville de Liège.

Nous avons beaucoup de travail à accomplir pour y parveniret cela ne doit pas s’arrêter le 8 octobre !

 

Pour envoyer un message à Bénédicte : benedicte.leonard [at] hotmail.com

 
 

24. Mattéo DOLCIMASCOLO : 499 voix de préférence

Matteo Dolcimascolo

Mattéo Dolcimascolo, 47 ans, artisan boulanger - 2 filles, Sabine 22 ans et Catherine 18 ans - Pierreuse

En quelques mots

Mon chemin : Etudes techniques.  

Ouvrier de ligne à Cokerill, et délégué FGTB en 80.

Je me tourne en 90 vers la fabrication de pains à Bovenistier, où avec l'aide des villageois, nous avons créé le « Village du pain ».

En 99, j'exploite une ferme dans le Condroz. Je fais faillite en 2003 et me retrouve avec mes filles au CPAS. Enfin, l'année suivante, avec peu de moyen, je remonte une boulangerie - table d'hôte, rue du palais.

Le pourquoi de ma présence sur la liste est simple : Je voudrais rendre Liége à ceux qui habitent, à ceux qui y travaillent, en récréant une dynamique de quartier, en facilitant la vie des petits commerces, des artistes et artisans, soutenir les maisons de quartier... où chacun peut s'exprimer en se sentant actif pour son avenir et celui de ses voisins.

 

Pour envoyer un message à Mattéo : matteo1959 [at] hotmail.com

 
 

25. Anne RECULE-LEGRAND : 313 voix de préférence

Anne Reculé-Legrand

Anne Reculé-Legrand, 54 ans - Wandre

En quelques mots

"Pour la première fois, j'ai décidé de me présenter aux prochaines élections communales (le 8 octobre). J'occuperai la 25e place sur la liste ECOLO pour les élections communales. C'est ma façon à moi de m'engager pour mon village, pour les Wandruziens et les Wandruziennes, pour un projet qui se préoccupe à la fois de l'environnement, du social et de l'économie.

Liège, Wandre

Novice en politique, je n'en suis pas moins motivée pour faire de Liège et de mon village un endroit où il fait bon vivre. Avec Ecolo, je voudrais pour Wandre:

- Du respect pour l'environnement,
- Plus de sécurité sur nos routes,
- Une communication de proximité avec le citoyen,
- Une attention particulière à nos enfants et aux générations futures.

 

Pour envoyer un message à Anne : gundamseed63 [at] hotmail.com

 
 

26. Frédéric HORSCH : 284 voix de préférence

frédéric Horsch

Frédéric Horsch, 33 ans - Centre

En quelques mots

Assistant du directeur de campagne d'ECOLO.

Frédéric complète, actuellement, sa formation par une maîtrise en sciences politiques, économiques et sociales.

Chargé du lancement d'écolo j, la jeunesse politique d'ECOLO, il en fut le coordinateur de 2003 à 2005.

Débordant d'idées, c'est cette créativité qu'il veut mettre au service de sa ville : Liège.

Frédéric est plus que jamais persuadé de la pertinence de règles, et de leur respect, pour atteindre les objectifs des politiques publiques.

Spécialisé en animation de groupe, c'est en étroite collaboration avec les habitants, les associations qu'il entend mener à bien les priorités liégeoises que sont la rénovation des logements, la propreté publique et la relance du commerce.

La volonté,... c'est contagieux.

 

Pour envoyer un message à Frédéric : Frederic.Horsch [at] ecolo.be

 
 

27. Johanne HUART : 347 voix de préférence

Johanne Huart

Johanne Huart, 28 ans, docteur en psychologie - Pierreuse

En quelques mots

J’aime profondément cette ville pour tout ce qu’elle recèle de charmes, de chaleur et de sympathie.

Si je m’engage dans la politique communale aujourd’hui c’est parce que, comme tout un chacun, je suis responsable de ce qui se passe dans ma ville.

J’ai choisi l’écologie politique parce qu’elle met réellement au centre de ses préoccupations la qualité de vie de tous, dès maintenant et pour longtemps, en prenant en considération des facteurs trop longtemps négligés à nos dépens, dont l’avis des citoyens.

ECOLO, en proposant une vision globale de la vie de la cité, a le pouvoir de la rendre plus agréable à vivre.

Représentante ECOLO au Conseil des Femmes Francophones de Belgique, je m’intéresse à la discrimination que subit un groupe qui constitue 50% de la population : les femmes. Active dans l’associatif, je m’intéresse aussi à tout ce qui touche au domaine social.

Je souhaite apporter mon soutient à ECOLO dans sa démarche d’abolir la discrimination des femmes, dans son but de faire de Liège une ville où il fait bon vivre pour tous, et dans son intention de rendre au citoyen son rôle d’acteur de la cité en proposant une réelle démocratie participative.

 

Pour envoyer un message à Johanne :

 
 

28. Benoît LORENT : 222 voix de préférence

Benoit Lorent

Benoît Lorent, 30 ans - Laveu

En quelques mots

Ingénieur géologue de formation, je travaille actuellement sur la protection des sols pour le compte de la Région wallonne (à l'ISSeP). Je suis chargé de mettre en place toute la procédure technico-scientifque relative à l'utilisation en agriculture de matière organiques amendantes (boues de STEP, composts...).

Très tôt conscientisé à la problématique de l'environnement, je suis membre d'ECOLO depuis 1996, d'abord à Sprimont - où j'ai exercé la fonction de secrétaire local - puis depuis 2 ans à Liège, Ma ville.

Mes priorités écologistes vont à la protection de l'environnement (notamment les eaux et l'utilisation des sols) mais aussi à l'aménagement du territoire, l'urbanisme et le patrimoine. Le logement (localisation, efficacité énergétique) est naturellement un prolongement des ces thématiques. La mobilité est un élément important surtout pour une ville comme Liège.

Ces centres d'intérêts me font déjà suivre certains dossier : Gare TGV, "réseau urbain liégeois" (Tram ? et lignes TEC), projets immobiliers (efficacité énergétique et localisation).

 

Pour envoyer un message à Benoît : benoit.lorent [at] swing.be

 
 

29. Angela MORICONI : 444 voix de préférence

Angela Moriconi

Angela Moriconi, 52 ans - Sainte-Walburge

En quelques mots

Le cœur chargé d’amertume et d’espoir, mes parents ont du quitter la terre vibrante et lumineuse de Toscane. « Gueules noires » fières, courageuses et solidaires, ils m’ont enseigné les vertus de l’engagement et de l’effort. Elles m’ont accompagné tout au long de mon parcours professionnel : ouvrière à 17 ans, syndicaliste à 18, animatrice dans des associations de jeunesse et de quartier, formatrice de femmes marginalisées économiquement et socialement, travailleuse sociale et enfin directrice d’un centre ouvert pour demandeurs d’asile.

Liège, Sainte-Walburge

Faire face,
garder l’esprit libre et sans préjugé,
défendre envers et contre tout les valeurs  humanistes.

J’aime Liège, mosaïque de communautés, chaleureuse, volontaire, consciente de ses beautés et de ses richesses humaines, fraternelle et sororale, sincère, généreuse, faite de contrastes, de fêlures et d’harmonies et je la désire toujours plus belle, accueillante et attractive.

Etre sensible aux besoins, rechercher ensemble des solutions, veiller à entendre la parole de ceux qui en sont davantage privés dont celle des jeunes si vivants et sensibles afin de parcourir les chemins de la convivialité et de la créativité urbaine.

Je grandis dans les regards et les paroles qui s’échangent, je me nourris de l’amour qui vibre dans le cœur des hommes et m’émeus devant toutes les beautés offertes par notre planète bleue.

 

Pour envoyer un message à Angela : amoriconi [at] laposte.net

 
 

30. André VERJANS : 373 voix de préférence

Paul Claes

André Verjans, 46 ans - Thier à Liège

En quelques mots

Présentation en cours de préparation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour envoyer un message à André : andreverjans [at] yahoo.fr

 
 

31. Christine RELEKOM : 359 voix de préférence

Christine Relekom

Christine Relekom, 53 ans - Cointe

En quelques mots

Psychologue en centre PMS depuis longtemps et directrice d’un centre depuis quelques années, je travaille avec des jeunes, leur famille et le contexte de vie qui les entoure.

Certains vivent en milieu précarisé, voire très précarisé par un monde socio-économique dur et une société peu soucieuse d’investir dans le non-marchand.

Nous assistons à une chasse aux sorcières des actes délinquants générés par une société malade… comment oser faire endosser cette responsabilité à des acteurs isolés… il s’agit aussi d’une responsabilité collective !
Le monde politique doit donc regarder cette réalité en face, l’analyser avec des acteurs compétents afin de mettre en place des réformes efficaces, en profondeur et à long terme afin de permettre des perspectives pour un futur porteur de projets pour tous les jeunes et les familles !

Il faut arrêter de semer et d’essaimer tout azimut des petits subsides pour éviter qu’on ne voie le trou…des solutions efficaces passent aussi par une transversalité des compétences qui sont nombreuses dans les domaines de la jeunesse, à commencer par les leurs !!

Et donc le quartier est le premier endroit de vie, permettons lui d’être vivant, d’être le terreau de projets, d’actions, de création et surtout …d’être tissu relationnel entre les voisins et entre les générations…tout cela sera prévention parce que générateur de plaisir et de lien

 

Pour envoyer un message à Christine : ch.relekom [at] skynet.be

 
 

32. Quentin le BUSSY : 329 voix de préférence

Quentin le Bussy

Quentin le Bussy, 26 ans - Avroy

En quelques mots

Je me suis rapproché d'Ecolo à partir de 1999 puis davantage à chaque élection. Francorchamps puis les récents évènements m'ont prouvé que le politique doit avoir l'éthique chevillée au corps s'il veut mener ses missions à bien...

Comme 'encore' jeune et comme ancien président des étudiants liégeois, je pense qu'il faut promouvoir la vie nocturne à Liège, car c'est un gage de convivialité, d'émulation artistique mais aussi de sécurité : les petits ou gros méfaits nécessitent l'ombre, pas la lumi è re de la fête !

Je souhaite aussi que la Ville encourage les citoyens à réhabiliter des maisons éclatées en mini-appartements, ce qui provoque une pénurie de maisons familiales et augmente l'isolement!

Comme acheteur ou maître d' oeuvre, je propose que la Ville oeuvre davantage pour le commerce équitable (fournitures), le développement durable (chantiers à venir) et les économies d'énergie (isolation des bâtiments communaux et scolaires) !  

 

Pour envoyer un message à Quentin : qlebussy [at] hotmail.com

Pour voir le blog de Quentin : ecoloj.be

 
 

33. Julie PAULUS : 499 voix de préférence

Julie Paulus

Julie Paulus, 38 ans - Saint-Léonard - sous-chef de gare à la SNCB, une petite fille de 3ans

En quelques mots

Après mes humanités générales, je me suis orientée vers des études dans le domaine social. J’ai ensuite alterné des périodes de chômage et d’emploi notamment  comme animatrice auprès d’enfants et d’adolescents puis dans un mouvement de femmes. En recherche d’une sécurité d’emploi, je suis entrée à la SNCB en 1996 où j’ai travaillé comme accompagnatrice de trains pendant 5 ans et puis comme sous-chef de gare.

Liège, Saint-Léonard

Je souhaite prendre part au projet politique de Liège avec ECOLO car selon moi il manque une vision verte dans ma ville. 

Mes priorités :

La mobilité : Je veux que l’on envisage sérieusement à Liège que le « tout à l’auto » est une période révolue ; pour des raisons de défense de l’environnement et de préservation de notre santé et celle de nos enfants  et aussi parce qu’il faut anticiper la crise énergétique .Je privilégie donc avec ECOLO le développement et la défense des Transports publics dans une optique de service au public, une réelle place aux cyclistes et aux piétons…

La construction durable : Je veux que les nouveaux projets architecturaux publics soient plus ambitieux « environnementalement »(intégrer le solaire, la récupération de l’eau de pluie, envisager des constructions passives…) Investissements plus coûteux au départ mais qui permettront de créer de l’emploi en Wallonie et de miser sur des réductions des budgets de fonctionnement à l’avenir.

Le tourisme : développer et privilégier des projets de tourisme « vert » et une coordination entre l’organisation des transports en commun et le tourisme pour soutenir les touristes qui se déplacent autrement… (par exemple, Liège est un point important de passage de cyclotouristes hollandais et allemands pour qui il existe peu d’infrastructures adaptées…)

 

Pour envoyer un message à Julie : juliepaulus [at] hotmail.com

 
 

34. Erwin WOOS : 362 voix de préférence

Erwin Woos

Erwin Woos, 34 ans - Outremeuse

En quelques mots

Je suis historien de formation et actuellement professeur d'histoire  et de religion au collège Saint-Barthélemy de Liège.

Liège, Outremeuse

Fervent défenseur du patrimoine de notre noble cité, je suis président de Patrimoine Outre-Meuse, administrateur de SOS Mémoire de Liège et membre du Vieux-Liège. J'ai dans ce cadre plusieurs publications à mon actif.

Passionné de Musique, je chante et joue de la guitare dans un groupe liégeois de rock. Sportif, j’effectue mes déplacements quotidiens en vélo et je pratique aussi la course à pied et le tennis.

Mes priorités politiques sont de promouvoir le centre urbain liégeois par la valorisation de son patrimoine, tant naturel qu'immobilier, y donner la priorité à des modes de déplacement moins polluants comme le vélo et enfin de favoriser le commerce équitable y compris sur le plan local.

En bref, rendre notre ville plus belle et conviviale.

 

Pour envoyer un message à Erwin : erwin.woos [at] swing.be

 
 

35. Soizig SCHAEFER : 220 voix de préférence

Soizig Schaefer

Soizig Schaefer, 21 ans - Outremeuse

En quelques mots

L’essentiel pour moi, c’est la recherche de la justice, la transparence, la solidarité. L’égalité des chances par l’écoute et l’expression démocratiques. Le respect de toutes les personnes par l’apprentissage de nos différentes cultures. J’ai appris ces valeurs dans ma famille et chez les Scouts et Guides Pluralistes.

Liège, Outremeuse

J’ai poussé les portes d’Écolo à 13 ans, par hasard. Tout naturellement, j’ai trouvé ma place et mes exemples parmi ces femmes et ces hommes que mes yeux d’ado ont vus, dans leur groupe politique et dans leur vie, vivre ces valeurs au jour le jour à travers tout, avec un désintéressement presque décalé dans le paysage politique actuel.

A 14 ans, j’ai eu envie de devenir membre. Depuis, qu’il s’agisse de choisir les candidats Écolo aux élections et leur ordre sur la liste, de décider de la direction politique du parti, des actions à prendre, des budgets ou des affaires courantes, ma voix chez Écolo compte exactement autant que celle de chaque membre : ancien ou nouveau, député ou ministre, jeune ou vieux… J’ai droit aux mêmes temps de parole, dans les mêmes conditions. À 15 ans et demi, j’ai été élue secrétaire de la locale Écolo du village où j’habitais alors.

Maintenant je suis liégeoise et en me présentant sur la liste communale Écolo, je veux aider mes amis liégeois à réaliser ces objectifs qui nous tiennent tant à cœur. Plus particulièrement pour Liège : une gestion « propre », transparente et réellement participative de notre ville. Pour commencer, je voudrais que tout soit mis en œuvre pour renforcer les petits indépendants liégeois, ceux dont les commerces à taille humaine disparaissent un à un au profit de grands groupes qui nous imposent les mêmes tee-shirts, les mêmes chaussures, les mêmes hamburgers à Liège qu’à Gand, à Stuttgart qu’à Venise, et sans un sourire, et sans un mot.

En cohérence avec mes objectifs Écolo, je suis bénévole dans une asbl qui soutient l’agriculture paysanne, je suis animatrice d’un mouvement de jeunes, je fais partie d’une troupe de théâtre orientée vers la défense des droits des femmes et des hommes, et je prépare des études de droit.

 

Pour envoyer un message à Soizig : Soizig [at] strijk.be

 
 

36. Jean Baptiste PIETTE : 314 voix de préférence

Jean Baptiste Piette

Jean Baptiste Piette, 20 ans - Laveu

En quelques mots

Agé de 20 ans, je suis actuellement en troisième année de droit à l'ULg.

J'ai grandi dans le quartier du Laveu, et j'y suis aujourd'hui actif, notamment dans l'animation des jeunes.

Je m'intéresse depuis des années à l'actualité, ce qui a fait naître chez moi un intérêt grandissant pour la politique. C'est pourquoi m'engager dans cette aventure constitue pour moi l'occasion de concrétiser ce qui est devenu, au fil des années, une passion.

Liège est une ville qui me tient à coeur car elle représente mes racines. Ainsi, j'aimerais avoir l'occasion de m'investir dans sa gestion.

Les thèmes sur lesquels je souhaiterais mettre l'accent sont, d'une part, l'égalité des chances qui peut ouvrir de nouveaux horizons à chacun, et d'autre part, l'engagement du citoyen dans la vie locale.

 

Pour envoyer un message à Jean Baptiste : jbpiette [at] hotmail.com

 
 

37. Rose-Marie LAURENT : 385 voix de préférence

Rose-Marie Laurent

Rose-Marie Laurent, 53 ans - Outremeuse

En quelques mots

Je suis née dans un petit village de la Semois, il y a près de 53 ans. J’ai fait mes études d’infirmière à Bruxelles.

Après quelques années de travail à l’hôpital, j’ai travaillé un an en Thaïlande avec Médecins sans frontières. Je suis liégeoise d’adoption depuis 1983 et j’ai obtenu un diplôme supplémentaire de licenciée en histoire.

Liège, Outremeuse

Je travaille depuis 1989 comme infirmière en Maison médicale. Cette expérience de soignante dans une structure accessible à tous et envisageant le patient dans sa globalité et la santé dans un sens large m’amène à réfléchir aux conditions de vie liées à l’environnement mais aussi au travail et au logement et à leur influence sur la santé.

Il est important pour moi maintenant de choisir : soit  témoigner de ces souffrances que nous rencontrons et tenter d’agir sur l’organisation de la Cité, soit me résoudre à l’impuissance.

Je termine actuellement une licence à la FOPES qui m’a donné des outils pour mieux analyser la situation socio-politique actuelle..

 

Pour envoyer un message à Rose-Marie : rosemarielaurent2 [at] hotmail.com

 
 

38. Marc PIRON : 274 voix de préférence

Marc Piron

Marc Piron, 47 ans - Sainte-Walburge

En quelques mots

Je suis régent en français, histoire et religion ; licencié en psychologie (orientation handicap et délinquance) et agrégé de l’enseignement secondaire en psychologie.

Liège, Sainte-Walburge

Je suis professeur de religion catholique et de psychologie dans l’enseignement secondaire.

En ce qui concerne mes activités politiques, j’exerce diverses responsabilités à l’intérieur d’Ecolo (secrétaire régional, provincial) et ai été élu Conseiller provincial de 1991 à 2000.

Quelques idées qui me portent et que je porte : A force de ne pas dire ce que l’on pense, on finit par penser ce que l’on dit.

Aime ton prochain autant que toi même (Mc 12, 31). Pour nos enfants, votez prudemment. Sors de l’endroit où tu as grandi pour aller vers toi (genèse, 12, 1).

Les partis d’extrême droite veulent nous faire croire qu’en votant pour des bandits nous serons plus en sécurité. Ce n’est pas à l’étranger qu’il faut s’attaquer mais à la misère (financière, intellectuelle, culturelle, spirituelle) source de délinquance.

Merci à ceux qui ont risqué leur vie entre 40 et 45 pour que nous vivions dans un pays où l’on vote régulièrement.

 

Pour envoyer un message à Marc : marc.piron [at] teledisnet.be

 
 

39. Marie-Louise VERLAINE : 342 voix de préférence

Marie-Louise Verlaine

Marie-Louise Verlaine, 65 ans - Longdoz

En quelques mots

Je suis liégeoise de naissance et ai toujours habité à Liège, ville qui est chère à mon coeur.

Je suis mère de trois enfants et grand-m ère de six petits enfants (de 14ans à 16 mois)

Liège, Longdoz

Je suis infirmière de formation et j'ai travaillé pendant plus de quarante ans dans un Centre PMS de la Communauté Française.

En fonction de mon expérience professionnelle, je suis particuli èrement sensible à tout ce qui touche la petite enfance, l'enfance et la jeunesse, l'éducation, l'éducation à la santé et surtout la prévention.

J'ai rejoins écolo depuis plusieurs années parce que je crois  que ce parti est respectueux de l'éthique et je souhaite pouvoir lui faire bénéficier de mon expérience en la matière.

Le pourquoi de ma présence sur la liste est simple : Je voudrais rendre Liége à ceux qui y habitent, à ceux qui y travaillent, en récréant une dynamique de quartier, en facilitant la vie des petits commerces, des artistes et artisans, soutenir les maisons de quartier... où chacun peut s'exprimer en se sentant actif pour son avenir et celui de ses voisins.

Arrêtons de vendre Liège aux promoteurs et autres financiers. Rendons la joie de vivre à Liège.

 

Pour envoyer un message à Marie-Louise : marie_louise.verlaine [at] teledisnet.be

 
 

40. Olivier KINNEN : 211 voix de préférence

Olivier Kinnen

Olivier Kinnen, 35 ans - Saint Gilles / Avroy

En quelques mots

Je suis licencié en Science politique et Administration publique (Ulg) et
fonctionnaire wallon (MRW - Direction interdépartementale de l’Intégration sociale).

Mes hobbies sont les ateliers de théâtre (« la Manufacture »), la ligue d’impro (les « Vas-y-Ginette »), la musique et la lecture.

Après 8 années d’une militance qui connut des phases de grandes implications (cabinet, campagnes fédérale et régionale, secrétariat local), j’ai repris un peu mon souffle à travers d’autres loisirs, principalement théâtraux. Mais ma « foi » en l’écologie politique ne s’est pas altérée.

Je suis convaincu de sa nécessité pour la construction d’un monde meilleur, plus humain et plus viable pour nous et nos enfants.

Je suis donc à nouveau partant pour défendre et propager les idées d’ECOLO notamment dans les domaines de la politique sociale, la culture, la sécurité et la fonction publique.

 

Pour envoyer un message à Olivier : o.kinnen [at] mrw.wallonie.be

 
 

41. Raphaëlle DELIEGE : 476 voix de préférence

Raphaelle Deliège

Raphaëlle Deliège, assistante sociale, 1ère maîtrise FOPES (Faculté ouverte en Politique économique et sociale - UCL), 29 ans - Fragnée

En quelques mots

Depuis 6 ans, je m’occupe de la coordination et du suivi de structures d’accueil pour demandeurs d’asile en Province de Liège.

Alors que je suis encore une toute jeune électrice, c’est d’abord une approche différente qui m’amène à devenir sympathisante d’ECOLO. « Voir plus loin » n’est pas qu’un slogan. Lorsqu’on pose le problème de l’insécurité, on parle tout autant d’environnement, de développement durable et surtout de lien social, comme voie essentielle pour le bien-être de chacun. Autre exemple, quand on parle de propreté de la ville, que dire de ces magnifiques bâtiments liégeois enfouis sous des panneaux publicitaires toujours plus grands? On pourrait imaginer une autre promotion du patrimoine urbain liégeois…

Aujourd’hui, c’est dans la continuité de mon parcours professionnel et de formation, que je souhaite prendre part de façon plus active aux propositions et décisions qui concernent Liège. C’est aussi parce qu’ECOLO propose une autre façon de faire de la politique. Inscrire un processus démocratique constant à l’intérieur du parti, une cohérence qui me paraît incontournable pour proposer une véritable alternative.

Mes priorités sont : le soutien d’espaces publics citoyens et polyvalents (groupes d’achat en commun, événements culturels, comités de quartier), consommer mieux (soutien de l’agriculture locale, commerce équitable, troc), une autre mobilité à Liège (plus d’espaces sans voiture, plus de voies pour les vélos, promotion des transports en commun).

 

Pour envoyer un message à Raphaëlle : Raphaelle.Deliege [at] fedasil.be

 
 

42. Eric DEWAELE : 305 voix de préférence

Eric Dewaele

Eric Dewaele, 41 ans - Rocourt

En quelques mots

Né à Ougrée, j’ai grandi au sein d’une famille nombreuse en bord de Meuse et au pied des usines. Mes copains d’école primaire étaient italiens, turcs et marocains.

Dès mon premier emploi d’assistant social, j’ai saisi l’importance de mieux appréhender la gestion et l’économie. J’ai donc obtenu un diplôme en Économie et Gestion à l’ULg. Ensuite, par goût pour l’écriture et l’_expression j’ai décroché une licence en journalisme, toujours à l’ULg. Formateur, Agent délégué pour la Banque Triodos, GRH dans une entreprise de travail adapté (anciens "ateliers protégés"), Secrétaire de Cabinet avec Nicole Maréchal puis Attaché au Cabinet avec Thierry Detienne, j’ai la chance d’avoir vécu un parcours professionnel riche et diversifié.

Aujourd’hui, je partage mon temps professionnel entre le conseil et l’accompagnement d’entreprises d’économie sociale et le développement d’une coopérative centrée sur le commerce équitable. À côté de cela, je participe activement aux activités de l’ASBL « ainsi fonds font fond », une association liégeoise de consommateurs attentifs. Enfin, entre 94 et 2000, j’ai participé à 3 équipes de secrétariat politique pour la locale Ecolo de Liège.

Et puis, et c’est là au fond l’essentiel, je suis bien gâté par le destin qui, non content de m’avoir permis de rencontrer la femme de ma vie, m’a envoyé 3 charmantes filles de 16, 14 et 12 ans. Je suis heureux de figurer sur la liste Ecolo à Liège car j’aime ma ville, j’apprécie le travail d’équipe avec des gens de qualité et je suis convaincu que la Cité Ardente a un urgent besoin d’imagination et d’énergie nouvelle.

 

Pour envoyer un message à Eric : dewaele.ludovicy [at] cybernet.be

 

43. Kina WERST : 300 voix de préférence

Kina Werst

Kina Werst, 45 ans - Saint-Léonard

En quelques mots

La priorité, c'est l'avenir de nos enfants.

J'aimerais leur offrir de saines bouffées d'air et des produits de la terre dans lesquels il fait bon mordre.

J'ai confiance en la volonté d'Ecolo d'apporter des réponses crédibles à ces préoccupations qui nous concernent tous.

Si mes talents de sculpteur peuvent aider Ecolo à modeler un monde meilleur, c'est avec plaisir que j'en porterai le message.

 

Pour envoyer un message à Annick : kinanimo [at] voila.fr

 
 

44. Bogdan CHOMIK : 202 voix de préférence

Bogdan Chomik

Bogdan Chomik, 59 ans - Outremeuse

En quelques mots

Né à Munich le 7 mai 1947, père de deux garçons : Alexandre (29 ans) et Laurent (27 ans).

Liège, Outremeuse

Médecin généraliste, membre fondateur de la première maison médicale à Seraing en 1974 et coopérateur à la mise en place d’autres sur la région liégeoise par la suite, dont la dernière en 1999 à Marche-en-Famenne.

Actuellement en formation de post doctorat à l’ULG, D.E.S. en nutrition, avec comme objectif la fondation d’un centre de nutrition accessible à la population y compris défavorisée.

J’ai fait le choix de militer au sein d’ECOLO afin d’y apporter mes idées sur :

 

Pour envoyer un message à Chomik : bogdanchomik [at] yahoo.fr

 
 

45. Marie BRUYER : 372 voix de préférence

Marie-Françoise Bruyer

Marie Bruyer, 49 ans, deux enfants - Laveu

En quelques mots

Assistante sociale, licenciée en Politiques Economique et Sociale (FOPES)

Mes centres d’intérêts :

Tout ce qui relève des secteurs social, éducatif, pédagogique m’a toujours intéressée, avec la dimension égalité femmes/hommes qui les traverse. Une formation continuée en psychomotricité a élargi mon champ au domaine corporel, à l’épanouissement de l’être humain.

Au fil de mon parcours de vie et professionnel, mes intérêts et engagements  se sont étendus et ma formation universitaire m’a permis de relier  ces différents secteurs : l’éducation, l’égalité entre femmes et hommes, la solidarité, la participation, l’épanouissement de l’individu dans une société plus humaine, le respect de l’environnement.

Je suis aujourd’hui directrice d’une maison d’accueil pour femmes en grande précarité.  La situation des femmes (précarité, violence), l’éducation à l’égalité entre femmes et hommes, l’agir pour développer des rapports sociaux différents pour construire une société plus juste pour tous et toutes sont mes préoccupations essentielles.

Pourquoi Ecolo ?

Parce que je crois au fonctionnement démocratique d’Ecolo et que j’attache beaucoup d’importance à la participation citoyenne.

Parce que nous avons tous et toutes un rôle à jouer aujourd’hui, comme citoyen(ne) pour préparer demain et qu’Ecolo y fait place.

Parce que Ecolo voit les choses de façon globale et à long terme.

 

Pour envoyer un message à Mari : marie.bruyer [at] hotmail.com

 
 

46. Serge URBAN : 210 voix de préférence

Serge Urban

Serge Urban, 47 ans - Grivegnée

En quelques mots

47 ans, gestionnaire budgétaire au Forem de Liège, une épouse enseignante et 4 enfants entre 22 et 12 ans.

Liège, Grivegnée

Je suis venu à Ecolo suite aux grandes grèves de l'Enseignement. La pertinence du message vert m'a naturellement séduit. Un projet innovant, donc dérangeant par nature, car remettant en question nos habitudes et certitudes. Un projet qui a le mérite d'offrir enfin une vision pour demain qui est déjà aujourd'hui.

Secrétaire local depuis 2002. Convaincu de l'actualité du projet Ecolo, j'ai décidé de participer avec passion au fonctionnement interne du parti. La gestion collective d'un groupe local est une expérience unique, enrichissante intellectuellement et surtout humainement. Cycliste au quotidien et préoccupé par l'intérêt commun, les dossiers liés au cadre de vie m'intéressent particulièrement.

Rendre le message écologiste plus concret, plus direct. Ardu et enthousiasmant à la fois. Simplement vivre, le plus possible, selon ses principes, voilà ce que je fais, ce que je suis.

 

Pour envoyer un message à Serge : Serge.Urban [at] tiscali.be

 
 

47. Bernard WESPHAEL : 396 voix de préférence

Bernard Wesphael

Bernard Wesphael, 48 ans - Laveu

En quelques mots

Député wallon et communautaire, chef du Groupe ECOLO au Parlement wallon.

Né à Waremme en 1958, il est aussi l’heureux père de deux enfants : Saphia, 12 ans et Femy, 1 an.

Educateur social spécialisé, il a complété sa formation par de hautes études en gestion de l’environnement (IAP)

D’abord membre des Amis de la Terre de 1978 à 1980, il fonde avec d’autres ECOLO en 1980.

Il sera tour à tour et à titre bénévole de 1980 à 1999 : Secrétaire de la coordination provinciale, Secrétaire politique de la Locale de Liège, membre fondateur et Secrétaire général de la Fédération des Jeunes Ecologistes Européens, Secrétaire  Régional d’ECOLO liège.

Mais aussi : Conseiller provincial en 1987, chef de Groupe au Conseil provincial en 1991, Député wallon en 1999, Député et chef du Groupe ECOLO au Parlement wallon depuis 2004.

Ses principaux dossiers traités sont : le redéploiement économique du bassin liégeois, la loi d’expansion économique,  l’aménagement du territoire, la mobilité et les infrastructures, la politique aéroportuaire, la sécurité routière, le plan wallon pour le développement durable, l’énergie, la politique des déchets, les pouvoirs locaux,  l’économie sociale, les relations internationales, l’aide à la jeunesse.

Adage préféré : « N’a de certitudes que celui qui n’a pas approfondi » (Cioran)

Pour envoyer un message à Bernard : Bernard.Wesphael [at] ecolo.be

Pour consulter la page du député régional sur ecolo.be

 
 

48. Nicole MARECHAL : 628 voix de préférence

Nicole Maréchal

Nicole Maréchal, 48 ans - Centre

En quelques mots

Journaliste de formation, plusieurs contrats dans l'associatif, comme animatrice. Conseillère provinciale en 1993, députée wallonne en 1995 (travaillant surtout sur les dossiers socio-économiques, dont Bierset, la FN, Cockerill, les invests, les aides publiques aux entreprises). Ministre de la Commuanuté française en 1999, chargée de la Santé (sous son aspect prévention: promotion de la santé à l'école, vaccination, alimentation, prévention des assuétudes, communes en santé, lutte contre le dopage, vie affective et sexuelle... ) et de l'Aide à la Jeunesse (jeunes en difficulté voir en danger, prévention de la maltraitance, jeunes délinquants).

Au niveau communal, je suis particulièrement intéressée par les questions de qualité de la vie (urbanisme, aménagement des quartiers, transports, santé, sécurité, convivialité: bien des actions sont possibles, dans la proximité et qui, peu coûteuses, peuvent changer - en mieux - la vie au quotidien pour le citoyen ...) et par la culture: Liège dispose d'un potentiel culturel inoui par sa diversité, mais trop peu reconnu et trop peu ou mal soutenu. La culture est pourtant un des axes du développement futur de Liège. Enfin, la méthode de la participation du citoyen me paraît toujours la meilleure, celle qui offre le plus de garantie de proposer des amènagements, des solutions qui répondent réllement aux enjeux de société qu'il nous faut affronter.

Ensemble, c'est mieux!

 

Pour envoyer un message à Nicole : nic.marechal [at] skynet.be

 
 

49. Brigitte ERNST de la GRAETE : 853 voix de préférence

Brigitte Ernst

Brigitte Ernst de la Graete, 49 ans, je vis avec deux ados de 20 et 16 ans - Mont-Saint-Martin

En quelques mots

En 2006, Liège est à un nouveau tournant: Arcelor licencie, Inbev délocalise, la spéculation financière cherche à s'investir dans l'immobilier,...face à ces défis, Liège a besoin plus que jamais de personnalités politiques dotées d'une vision à long terme et non biaisée par des intérêts claniques ou personnels.

Ecologiste depuis plus de 20 ans, fidèle à mes convictions et attachée à ma ville, je veux mettre mon expérience au service des Liégeois. Pour moi les idées comptent plus que les bannières. A Ecolo j'ai trouvé un espace pour les partager , les débattre et les faire connaitre. Pour les réaliser, si les Liégeoises et les Liégeois m' en donnent le mandat. "Qui persévère ne perd ses rêves"...

Assistante à la Faculté de Droit de l'ULg de 1980 à 1982, échevine à la Ville de Liège de 1983 à 1988, députée européenne de 1989 à 1994, directrice d'une ONG de Défense des Droits de l'Homme de 1995 à 1999, secrétaire fédérale d'Ecolo de 1999 à 2002, coordonnatrice d'un Centre de formation professionnelle de 2003 à 2005, je travaille actuellement à l'Université de Liège (administration Recherche et développement).

Un parcours professionnel diversifié à la fois dans l'espace (de Liège à Charleroi en passant par Bruxelles) et dans les compétences assumées (participation, jeunesse et sports, économie, coopération au développement, droits humains, formation professionnelle,...). Après des années de navettes entre mon domicile du quartier Saint Laurent et la capitale, je savoure à nouveau depuis peu le plaisir de sillonner la ville à pied pour me rendre au boulot!

Au Conseil communal, je préside la Commission de l'urbanisme, de l'environnement et du tourisme. Je suis aussi certains dossiers internationaux (altermondialisme, commerce équitable, coopération décentralisée avec la ville de Lubumbashi, mise en oeuvre locale du Protocole de Kyoto sur le changement climatique).

 

Pour envoyer un message à Brigitte : Brigitte.Ernst [at] teledisnet.be

 
| vers le haut de page

|