Gens du voyage : une coupable inertie !

Il y a quelques mois Liège s’est déclarée Commune Hospitalière. Or il est une communauté qui n’a pas dû se rendre compte de cette nouvelle ambition de notre Ville :  Je veux parler des Gens du Voyage. Chassés il y a quelques mois de Belle Ile, il y a quelques semaines du Skate Park de Glain, ils se sont désormais installés pour un séjour temporaire au Thier à Liège rue Haut des Tawes au pied du terril.

Et évidemment les mêmes causes provoquent les mêmes effets: Désagréments et sentiments d’incompréhension légitimes tant chez les riverains qui se sentent « pris en otage », que chez les Gens du Voyage ! Chez les riverains pour des raisons de bruit et de propreté (occasionnels), d’occupation de terrains destinés aux loisirs, de peurs pas toujours justifiées, alimentées par l’inconnu… Chez les Gens du Voyage pour des sentiments de rejet voir de mépris, mais aussi d’insécurité et d’inconfort lié à des terrains non adaptés à leurs besoins.

Pourtant la solution est évidente et bien connue (et depuis 2009 avec Alain Leens, puis en 2016 lors d’une autre interpellation, nous ne cessons de vous la rappeler) : Les gouvernements successifs de la Wallonie (avec l’ensemble des partis qui y ont été associés) préconisent et subsidient depuis de nombreuses années la création de terrains adaptés. A une distance suffisante du voisinage, et contre paiement d’un petit loyer pour une durée temporaire de 2-3 semaines, les Gens du Voyage peuvent y bénéficier d’un espace équipé d’un point d’eau, de prises d’électricité, de toilettes et du ramassage des poubelles.

Namur (CDH), Amay (Ecolo) et désormais Charleroi (PS), ainsi que bien d’autres Communes wallonnes ; ont mis en place de tels dispositifs d’accueil. Ceux-ci ont, selon le Centre de médiation pour les Gens du Voyage, toujours eu pour effet d’apaiser les relations entre les Gens du Voyage et les autochtones. Mais à Liège l’inertie du Collège continue à semer les graines de la méfiance et des peurs réciproques.

Monsieur le Bourgmestre, mes questions sont simples :
- Qu’avez-vous fait depuis 2 législatures pour améliorer les conditions d’accueil à Liège des
Gens du Voyage ?

- Considérez-vous que ces gens (ils sont à peu près 20000 en Belgique) ont le droit de
continuer à mener leur mode de vie semi-nomade séculaire ?

- Si oui, que comptez-vous faire pour créer à Liège les conditions d’un accueil digne d’une
Ville hospitalière, à l’image de ce qu’ont fait vos collègues M. Prévot, J.M. Javaux et
P.Magnette ?

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS