Installation de fontaines d’eau potable dans les espaces publics

Attendu que l’Assemblée générale des Nations Unies a reconnu dans sa résolution 64/292 du 28 juillet 2010 que le droit à l’eau potable est un droit de l’homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme ;

Attendu que l’objectif de développement durable 6 des Nations unies vise à « assurer l’accès universel et équitable à l’eau potable » ;

Attendu que le nouvel Article 13 de la Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil relative à la qualité des eaux destinés à la consommation humaine du 1er février 2018 (qui donne suite à la première initiative citoyenne pour le droit à l’eau « Right2Water ») oblige les états membres à prendre toutes les mesures nécessaires destinées à « mettre en place et entretenir des équipements intérieurs et extérieurs permettant d’accéder gratuitement à des eaux destinées à la consommation humaine dans les lieux publics », ce qui inclut selon le considérant 17 du préambule la mise à disposition gratuite dans les villes de « fontaines d’eau » ;

Attendu que selon le Plan Stratégique 2017-19 de la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux (CILE), la CILE réfléchit à la possibilité de mettre à disposition du public de l’eau potable, de manière totalement sécurisée, au moyen de fontaines raccordées au réseau de distribution et que la CILE désire « réexaminer la pertinence de systèmes permettant de remettre l’eau à l’honneur, notamment à partir de collaborations avec les villes et communes dans les espaces publicsrestaurés » (p. 32) ;

Attendu que de nombreux espaces publics de Liège ne disposent pas de fontaines publiques d’eau potable ;

Attendu que les points d’accès gratuits à l’eau potable viennent en aide aux personnes sans domicile fixe ou fragilisées ;

Attendu que les fontaines permettent aussi à tous (sportifs, étudiants, promeneurs, familles, touristes assoiffés) de s’hydrater sans devoir avoir recours à des bouteilles d’eau en plastique, lesquelles viennent s’ajouter à la masse de déchets à gérer (poubelles qui débordent, déchets dans les rues, …) ;

Attendu qu’à Bruxelles-Villes, 29 fontaines sont déjà répertoriées comme étant fonctionnelles du mois de mai jusqu’à septembre inclus sur tout le territoire du pentagone pour les personnes sans-abris ;

Attendu que la Maison de l’Eau à Bruxelles a installé en 2013 une fontaine publique donnant accès gratuitement à de l’eau tempérée, de l’eau rafraîchie ou même de l’eau pétillante ;

Attendu qu’en Wallonie et à Liège, les éducateurs de rue du Relais social distribuent déjà des bidons d’eau aux personnes sans abri afin qu’ils puissent les remplir aisément dans les points d’eau répartis sur le territoire ;

Attendus qu’à Liège, il existe actuellement 10 fontaines d’eau potable gratuite, dont certaines ne sont par ailleurs plus en état de fonctionnement ;

Sur proposition du groupe Ecolo en sa séance du 28 mai 2018,

Le Conseil communal de Liège, réuni en séance publique du 28 mai 2018,

Dispositif

DECIDE de charger le Collège de mettre en place et d’entretenir de nouvelles fontaines d’eau potable dans les lieux publics, en visant en priorité les lieux fréquentés par les sportifs ou propices à l’organisation d’activités extérieures : RAVel, parc de la Boverie, parc de la Citadelle, plaine de Cointe, …

DECIDE de prévoir l’installation d’au moins une fontaine d’eau potable dans chacun des projets d’aménagements d’espaces publics, notamment sur la place des Carmes et sur la place des Arts.

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS