Soutien aux voitures partagées

La mobilité évolue et de plus en plus de citoyen-ne-s font appel au système des voitures partagées. Il présente de nombreux avantages : il permet de réduire les coûts pour l’usager qui ne paie que le temps de l’utilisation, tout en bénéficiant d’une voiture entretenue et assurée. Il réduit les besoins de parking, réduit globalement le nombre de voitures en circulation, et de ce fait l’empreinte écologique relative à la fabrication et l’entretien. Selon différentes études, la voiture partagée permettrait de remplacer entre 9 et 32 voitures individuelles. Bien souvent, celles-ci ne sont utilisées que quelques minutes par jour, les mutualiser a donc tout son sens, pour ceux qui peuvent se le permettre en termes d’organisation.

Plusieurs systèmes existent, des stations telles que Cambio, ou des systèmes de particulier à particulier tels que CarAmigo ou Wibee. Il est pertinent que la Ville les soutienne, vu leur intérêt pour la mobilité, l’environnement, les charges de parking, le portefeuille des citoyens,…

Mon interpellation portera sur ces deux aspects, le partage via stations fixes, et de particulier à particulier :

1) Serait-il envisageable de partager les véhicules de service de la ville, et pourquoi pas du collège, lorsqu’ils ne sont pas utilisés, par exemple le week-end ? La Ville de Schaerbeek a lancé un projet pilote à cet égard, via la plateforme CarAmigo. Cela permettrait aussi une rentrée financière pour la Ville. Du win-win !

2) Est-il prévu de poursuivre le développement des stations Cambio sur le territoire de la Ville ? Toutes les stations sont relativement proches du centre-ville à ce stade, même si les stations Comhaire, Campine ou encore Saint-Vincent s’en éloignent un peu. D’autres quartiers seront-ils bientôt desservis ?

Soulignons que Liège est déjà la Ville où Cambio rencontre le plus de succès, avec 580 utilisateurs, et près de 1000 réservations mensuelles, pour 32 véhicules en circulation. Cela fait 18 utilisateurs par véhicule. Autant ne pas s’arrêter en si bon chemin !

Je vous remercie pour vos réponses.

Réponse de l’échevin Michel Firket :

La gestion du Parc automobile de la Ville ne relève pas de mes compétences.

Néanmoins, je suis d’avis que la mise à disposition de véhicules identifiés « Ville de Liège » pose une question fondamentale de responsabilité et d’images en cas d’utilisation abusive par une tierce personne. Se pose également la question de l’accessibilité aux bâtiments communaux en dehors des heures d’ouverture de l’Administration. Nous privilégions d’abord le développement du partage de véhicules par des opérateurs agréés.

Cependant, nous contacterons la commune de Schaerbeek pour en savoir plus sur la mise sur pied de ce projet pilote et connaître les conclusions de celui-ci.

Je suis effectivement heureux du développement de Cambio dans notre Ville et le bilan positif est le fruit d’une belle collaboration entre l’opérateur et la Ville, notamment en ce qui concerne l’implantation des stations. Pour la station rue Comhaire par exemple, le comité de quartier du Laveu, la Ville et Cambio ont travaillé ensemble pour trouver la meilleure implantation pour le quartier et pour l’opérateur.

Sur base de ce bilan positif, Il est effectivement prévu de poursuivre le développement des véhicules partagés classiques et d’implanter un système de véhicules partagés électriques. Des négociations sont en cours avec les opérateurs qui seront choisis sur base de marché public.

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS