Piétonniser Liège, oui ! Mais comment ?

Monsieur l’échevin,

Quelle ne fût pas notre émotion d’apprendre votre intention de doubler le piétonnier à Liège !

Nous sommes ravis que vous nous rejoigniez sur la nécessité de faire de Liège une ville marchante dont les avantages ne sont plus à démontrer : qualité de vie, convivialité, attractivité touristique, dynamisme commercial, diminution des pollutions atmosphériques et sonores, … Autant de qualités nécessaire pour faire de Liège une ville moderne bien ancrée dans son époque, à l’instar de sa voisine Maastricht.

Quelques questions quant à sa concrétisation se posent néanmoins :

  • Vous évoquez les piétonisations qui découleront des aménagements du tram. Cela nous reporte au plus tôt à 2022. Ne pourriez-vous pas envisager de piétonniser sans plus attendre les espaces qui ne subiront pas de modification majeure avec l’arrivée du tram. Je pense aux abords de l’Opéra et à la place Xavier Neujean, un espace qui a toutes les qualités pour être convivial mais qui est aujourd’hui complètement envahi par le parking (souvent sauvage) et les voitures qui tentent un raccourci entre l’Opéra et le Boulevard de la Sauvenière.

  • Ensuite, vous expliquez qu’une fois le tram réalisé, il coulera de source que les rue Dupont et des Mineurs deviennent piétonnes. Personnellement je me réjouis de cette perspective. Ce qui me surprend c’est qu’il a toujours  été décrété que c’était impossible. Qu’en est-il ? Comptez-vous intégrer cela dans les nouveaux aménagements de la rue Dupont qui doivent voir le jour d’ici peu?

  • La question de la piétonisation de la place du marché n’est pas claire. Il s’agit pourtant d’un chainon essentiel pour la cohérence de ce piétonnier. Pourriez-vous nous éclairer sur vos intentions.

  • En ce qui concerne la rue Cathédrale et la place du même nom, il me semble qu’il faudrait profiter de leur réaménagement qui va avoir lieu prochainement afin de ne pas faire subir deux fois aux riverains les inconvénients des travaux.

Ma suggestion est la suivante : pourquoi ne pas profiter des 2 mois de vacances d’été pour tester ces piétonisations, à l’instar de la place du marché les années précédentes ? Une évaluation des l’incidences et une enquête de satisfactions pourraient ainsi être menées. Qu’en pensez-vous ?

Merci pour vos réponses,

Sarah Schlitz

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS