Commune « zéro déchets »

Daniel Watheletconseiller communal

La Wallonie lance un appel à candidatures « Communes Zéro Déchet », qui implique une démarche qui mobilise l’ensemble des acteurs du territoire et leurs talents. L’objectif est de réduire drastiquement la production de déchets, tout en économisant les ressources naturelles et en favorisant les circuits-courts et le lien social à l’échelon local.

Envisagez vous de répondre à cet appel et de faire partie des 10 communes sélectionnées qui bénéficieront d’un accompagnement méthodologique et technique pendant deux ans.

Pensez-vous que Liège, afin de rencontrer les critères de sélection, est à même de faire valoir :

  • un niveau de performance actuel de réduction des déchets et de gestion différenciée des déchets organiques conséquent ?
  • un niveau d’exemplarité en matière d’initiatives pour réduire les déchets sur l’ensemble du territoire de la ville et au sein de l’administration communale ?
  • un niveau de mobilisation effectifs d’acteurs par des actions spécifiques ou dans des programmes communaux et si oui lesquels ?

Sans entrer dans le détail quelles actions emblématiques ou prioritaires vous sembleraient devoir être menées, dans quels domaines, pour et avec quels publics en matière de sensibilisation, de prévention, de réduction, de gaspillage ?

Quelles dispositions prendre en interne de la ville pour créer un environnement propice à une action efficace, avec quels échevinats travailler en priorité ?

Merci pour votre réponse même succincte, le détail pouvant venir après

Réplique de Daniel Wathelet à l’échevin Schroyen :

Le plan d’action est conséquent. Sommes-nous en état d’être dans les bons élèves ? La Cour des Comptes Européenne pointe le gaspillage alimentaire d’aliments sains et mangeables chez les consommateurs de 40 à 50% de la consommation selon les estimations. Imaginez toutes les ressources gaspillées pour produire et transformer. Le coût économique et environnemental est considérable. Les 2 options les plus préconisées par la CCE sont la prévention et le don (par rapport aux aliments pour animaux, recyclage, valorisation e.a; énergétique, élimination).

À liège nous pouvons agir sur la consommation. Nous produisons 41.900 T de déchets (ordures et organique). La moyenne wallonne est de 31400 T. Je vous propose comme objectif de diminuer de 10.000 T (25%) pour rejoindre la moyenne wallonne. Cela représente 1000 trajets de camions poubelles en moins. Nous ferions des économies sur taxes rw sur la valorisation énergétique de 112500 €/an.

Si on réduit un apport substantiel à Uvelia ce sera une perte pour eux et sachez que ce sont les intercommunales qui sélectionnent les projets. Conflit d’intérêt?

Enfin, ce serait une manière concrète de devenir une ville résiliente, inclusive et innovante, de mettre en place le pacte de Milan que j’ai proposé à la signature lors du dernier conseil. Je vous rappelle votre engagement à mettre en place une cellule stratégique pour améliorer le bilan carbone de la ville de Liège et mesurer nos efforts de réduction des gaz à effet de serre.

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS