Motion pour la signature par la Ville de Liège du Pacte de Milan

LIEGE S’ENGAGE A DEVELOPPER UN SYSTÈME ALIMENTAIRE TERRITORIAL EQUITABLE, RESILIENT ET DURABLE

Mise en contexte

L’Exposition Universelle de Milan s’est tenue en 2015 sur le thème  « Nourrir la planète, énergie pour la vie ». La ville-hôte a profité de l’attention médiatique sur l’évènement pour promouvoir les bonnes pratiques alimentaires et inciter d’autres villes à s’engager sur le sujet.

Le Pacte de Politique Alimentaire de Milan est un texte fort qui exprime une volonté politique claire d’aller vers des systèmes alimentaires territoriaux durables et donne des solutions concrètes pour y parvenir à travers 37 actions recommandées.

En octobre 2015, plus de cent villes à travers le monde ont pris l’engagement (sur une base volontaire) de mettre en place des actions locales, déclinées autour de six axes prioritaires :

  • Gouvernance alimentaire locale – Assurer un environnement propice à une action efficace
  • Promouvoir une alimentation durable et une bonne nutrition
  • Assurer l’ équité sociale et économique
  • Appuyer la production alimentaire (liens rural-urbain)
  • Approvisionnement et distribution alimentaires
  • Prévenir le gaspillage alimentaire

Considérant, qu’en Belgique, seule Bruxelles, Bruges et Gand font partie des 133 villes signataires du Pacte de Milan à ce jour.

Attendu, que Liège a la vocation à être la première ville wallonne à le faire, au sein d’un territoire largement concerné et mobilisé, où de nombreuses initiatives ont déjà vu le jour, dont le projet de Ceinture Alimenterre liégeoise lancée en 2013 (www.catl.be).

Attendu, que la ville de Liège souhaite devenir une ville résiliente, innovante et inclusive et qu’elle a envoyé à ce titre, le 21 novembre 2016, une délégation du Conseil communal à Paris à Cities for Life, sommet mondial sur la résilience, l’innovation et l’inclusion.

Attendu, que Liège Europe Métropole propose à la signature des communes un Pacte pour la régénération du territoire de la province de Liège.

Considérant que la mise en place d’un système alimentaire territorial couvrirait plusieurs thématiques du pacte de régénération et contribuerait sur un sujet majeur pour l’ensemble des liégeois à le concrétiser.

Considérant, que La Wallonie lance en 2017 un appel à projets de l’AEI pour le développement de 6 nouveaux projets de circuits-courts en vue de renforcer l’économie alimentaire locale et régionale.

Liège invite son conseil communal et ceux de ses voisins, y compris de l’Euregio, à débattre puis à signer le pacte de Milan, et ensuite a ̀s’engager dans sa concrétisation, par une démarche de co-construction avec les acteurs de l’alimentation sur son territoire, d’un système alimentaire équitable, résilient et durable.

Pour le groupe Ecolo,

 

Daniel Wathelet, conseiller communal

 

Motion Liège Pacte de Milan

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS