Projet immobilier Haïsses-Piedroux

M. le Bourgmestre, Mme l’Echevin,

Depuis plus d’une année un projet de construction de logements agite le landerneau à Chê-née, il s’agit du projet dit « Haïsses-Piédroux ». Si tué aux confins de Liège, Beyne-Heusay et Chaudfontaine le projet tel que présenté pose de nombreuses questions aujourd’hui encore sans réponses.

Ce projet est emblématique de toutes les difficultés de l’aménagement du territoire en mi-lieu urbain, et dans ce cas-ci semi-urbain : comment répondre à une demande de logements croissante sans sacrifier sur l’autel de la promotion immobilière les derniers espaces verts en Ville ou à ses abords ? Comment faire vivre les dynamiques d’habitats groupés et non de « quatre façades » énergivores, gourmands en voirie, énergie, adduction et évacuation des eaux qui ne conviennent pas au milieu urbain ? Comment s’assurer une mobilité optimale et adaptée en regard des exigences modernes de transport en commun, mobilité douce mais aussi de parcage. Comment protéger et surtout valoriser les espaces verts dont nous dispo-sons, véritables réservoirs de nature, de sérénité et même de fraîcheur dans nos noyaux denses d’habitats, d’industries et de services ?

Pour faire bref :

  • Où le dossier se situe-t-il dans son parcours administrative ?
  • La CCATM a-t-elle été consultée à ce stade et si oui quell est son avis sur le projet ?
  • Quelles ont été les demarches de dialogue avec la population ?
  • Quelle est l’attitude de l’auteur du projet ?
  • Comment la Ville va-t-elle se positioner pour arbitrer les différents interest en place ? Selon quelle priorité ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Quentin le Bussy, conseiller communal

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS