Accès à l’eau potable à Liège

Mesdames et Messieurs les membres du Collège,

En signant le Manifeste belge de l’eau, la Ville s’est engagée, le 25 mars 2002, à considérer l’eau comme un bien commun de l’humanité et déclare sur son site, je cite : « Le financement des coûts nécessaires pour assurer l’accès pour tous à une quantité et une qualité suffisantes d’eau pour vivre doit être de la responsabilité de la collectivité » et redonner de la place à l’eau publique.

 Aujourd’hui, en ce début d’été, qu’en est-il réellement ? De juin à octobre, ouvrent les 11 fontaines à eau de la Ville. La charte du Carré qui tourne rond a entraîné la mise à disposition d’eau dans certains lieux de fêtes afin de réduire les risques liés à la consommation d’alcool ou de stupéfiants. Pour Ecolo, ces initiatives doivent se multiplier et la Ville doit avoir une réflexion globale sur cet accès à l’eau potable dans l’espace public.

Une lubie d’écologistes ? Non ! La pratique de la course à pied, et plus généralement du sport en ville, est en plein essor. Les longues distances à vélo ou à pied peuvent également assoiffer. Par ailleurs, c’est l’ensemble des parcs publics où les Liégeois et les touristes viennent se prélasser par beau temps qui devraient être équipés d’au moins un robinet. 

 

Dès lors, nos questions sont les suivantes :

  • Quelle est la stratégie de la Ville concernant l’accès à l’eau durant les événements qu’elle organise, ou dans les services de la Ville ?
  • Envisagez-vous de généraliser la présence de robinets d’eau à l’ensemble des parcs verts de Liège ? La Boverie, dont le succès entraîne une haute fréquentation par beau temps, est-elle pourvue d’un robinet à eau ?
  • Envisagez-vous des discussions sur l’accès à l’eau avec le secteur Horeca ?

 

Nous vous remercions d’avance pour vos réponses.

 

Caroline Saal & Sarah Schlitz, conseillères communales

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS