Premières zones 30

Monsieur le Bourgmestre,

 

Dans le Projet de Ville 2012-2022 le Collège annonçait sa volonté d’ « instaurer une Zone 30 dans le centre-ville et de repenser la mobilité dans plusieurs quartiers. » Vous ajoutiez qu’ »une vitesse limitée à 30kms/h est une façon de garantir plus de sécurité à tous les usagers de la voie publique tout en permettant à tous les modes de transport d’y cohabiter ».

 

Nous nous rallions depuis longtemps à cette vision et lors d’une interpellation en octobre 2010 au nom d’Ecolo, je soulignais déjà que lors d’une collision voiture à 50kms/h les chances de survie du piéton sont de 20%, contre 90% de chances de survie en cas de vitesse limitée à 30 kms/h. La promesse faite par l’Echevin M. Firket (voir la Dernière Heure du 06 janvier) de mettre deux quartiers liégeois (Bressoux et le Longdoz) en ZONE 30, et ce  dès début de l’automne après quelques travaux d’aménagement ne peut donc que nous réjouir.

 

Habitant moi-même une rue mise en Zone 30 depuis 2 ans j’observe hélas que cette vitesse est très peu respectée, et cela est dû sans doute à plusieurs raisons. Entre autres :

  • le caractère isolé de cette courte rue, précédée et suivie par des rues dont la vitesse est toujours à 50kms/h.,
  • l’absence d’aménagements matériels induisant obligatoirement un ralentissement des conducteurs,
  • l’absence de contrôles et sanctions suite au non-respect de la limitation de vitesse.

Mes questions sont dès lors les suivantes :

  • Pourquoi avoir choisi Bressoux et le Longdoz comme premiers quartiers ? Les quartiers seront-ils transformés dans leur intégralité en Zone 30 ? Et pourquoi ne pas avancer en même temps le centre-ville (comme annoncé dans votre Projet de Ville) ?
  • Quels sont les aménagements précis destinés à rendre effectifs et à faire respecter la limitation de vitesse ? On sait que sans mesures d’accompagnement la seule signalisation ne suffira pas et la réglementation sera compromise
  • Ces deux quartiers sont-ils les premiers d’un programme avec un calendrier défini dans le temps visant à transformer l’ensemble des quartiers résidentiels (comme aux Pays Bas) voir l’ensemble du territoire de la Ville (comme en Suède) en Zone 30, ou s’agit-il d’un one shot , d’une expérience hors ambition de généralisation. ?
  • Avez-vous prévu la participation des habitants à cette transformation de la mobilité dans leur quartier, et sous quelle forme ? 

 Je vous remercie de vos réponses,

 

Guy Krettels, conseiller communal

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS