Carrés publicitaires posés en vue dans différents espaces publics

Monsieur le Bourgmestre,

 

Nous avons déjà eu l’occasion de débattre de la place de la publicité dans l’espace public liégeois sur le plan:

  • du paysage et de l’urbanisme,
  • des recettes de la ville issues de 2 taxes en la matière,
  • de la soumission du choix du mobilier urbain en fonction du contrat sur l’affichage publicitaire,
  • de la quasi disparition des «  colonnes Morris » ayant entrainé la suppression de lieux d’affichages pour les évènements culturels.

Quelle ne fut donc pas ma surprise, de voir apparaitre place Saint Lambert et place de la République Française des carrés publicitaires destinés à promouvoir des spectacles d’un opérateur bien connu et reconnu de la place de Liège !

 

Je m’interroge sur

  • Les modalités d’autorisation de cet affichage : pourquoi eux, là, à quelles conditions ?
  • Le choix politique que vous faites  en privilégiant certains opérateurs : Decaux et autres parties prenantes privées bien assises peuvent afficher alors que la demande de création de lieux d’affichage destinées aux lieux culturels, citoyens, festifs  etc.. moins nantis reste en rade.
  • Le choix politique que vous faites en permettant la privatisation pour la publicité d’espaces publics rénovés récemment à grands frais et qui doivent inscrire Liège dans une identité forte basée sur des espaces publics partagés et accessibles et s’appuyant sur la culture comprise comme celle pour tous, dans tous les secteurs : êtes-vous certains que les liégeois et les visiteurs se reconnaissent uniquement au travers du prisme de la publicité visant la consommation et les spectacles du Forum ?

Je vous remercie pour tous vos éclaircissements.

Cordialement.

Bénédicte Heindrichs, conseillère communale

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS