Mesures de protection de la population et plan d’urgence en cas de catastrophe à la centrale nucléaire de Tihange

En juin 2015, les conseils des Villes de Maastricht et Aachen, qui se situent respectivement à 46 et 64 km de distance, votaient une resolution pour l’arrêt immediate de la centrale nucléaire de Tihange, au vu des risques identifies et incertitudes en matière de sécurité en cas d’accident grave.

La ville de Huy vient d’adapter un nouveau plan d’urgence, qui prévoit une première évacuation dans des centres de comptage et de décontamination situés de 30 à 35 km. Liège, à 25 km, est donc concernée.

Sont pointés : l’absence de plan de protection contre la montée des eaux et de plan catas-trophe à l’échelle de l’Euregio, un périmètre de sécurité insuffisant et la difficulté d’évacuer les populations (plus d’un million) et l’absence d’une information globale accessible à l’ensemble de la population.

Questions :

  • Quelles sont les dispositions prises par la Ville en cas d’accident majeur à la centrale en matière de mesures urgentes de protection et d’évacuation, et ce dans quel périmètre de sécurité (comptage, décontamination et puis ré-installation)?
  • Quelle information permanente et accessible est prévue à destination des populations ?
  • Quelle coordination en concertation avec les autorités fédérales compétentes, est envisagée à l’échelle provinciale et de l’Eurégio?

D’avance merci pour vos réponses

Daniel Wathelet, conseiller communal

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS