Quelles conséquences a le préavis de grève de la police sur la sécurité des citoyens et les finances de la ville ?

Monsieur le Bourgmestre,

La police a déposé un préavis de grève couvrant la période du 12 au 22 mars.  Connaissant la situation de sur occupation des policiers dû à l’augmentation du niveau de sécurité.  Sachant que la ville a dû faire appel à l’armée pour prêter main forte à notre zone de police pour garantir un nombre suffisant d’effectif sur le terrain.  Sachant que cette augmentation d’activité policière a un surcout certain sur le budget de la ville (cfr. les gilets pare-balles).

 

Je me pose les questions suivantes :

  • Si la police fait grève a partir du 12 mars parce qu’elle met en cause la déresponsabilisation du niveau fédéral, qui assurera et qui payera la sécurité de nos concitoyens ?
  • Le syndicat des policiers réclame une avancée rapide des travaux de la caserne de Vottem : quelle est la part de la ville dans ce montage.  Et quelle est notre volant d’action pour soutenir l’encadrement adéquat de notre police aux autres niveaux de l’état ?
  • Que pensez-vous de l’option visant à rassembler armée et police au sein d’une même caserne ?
  • Où en est le dossier de réhabilitation de la caserne de police située à saint Léonard   ?

 

Je vous remercie

 

Bénédicte Heindrichs,

Conseillère communale, cheffe de groupe

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS