Question orale concernant l’exposition « Bululs »

Le Musée Grand Curtius a démonté prématurément l’exposition « Bululs, dieux des derniers coupeurs de têtes, initialement programmée jusqu’au 12 octobre. Selon plusieurs journaux liégeois des experts dénoncent que les oeuvres exposées, des statuettes en bois des Philipinnes, seraient des copies, voir carrément des faux, et parlent d’une « exposition en toc » et de « mise à l’honneur de la collection d’un parfait inconnu ».

Monsieur l’Echevin :

Confirmez-vous ce diagnostic, et est-ce bien la raison de la fermeture prématurée de l’exposition ? Si oui, que pensez-vous de l’image qu’une telle situation donne de ce qui peut être considéré comme le Musée de référence de notre Ville ? Quelles sont les raisons pouvant expliquer un tel couac, et comment se répartissent les responsabilités ?

Enfin, quelles conséquences allez-vous tirer de ce lamentable épisode ?

Je vous remercie

 

Guy Krettels,

Conseiller Communal

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS