Cahier des charges pour le renouvellement du marché de collectes des déchets ménagers – réaction du groupe Ecolo

Petits rétro-actes du dossier

Il y a un peu moins d’un an, la majorité annonçait dans la presse le passage aux conteneurs pour tous les ménages liégeois. En séance, le PS se rendant compte de l’échéance électorale et du risque de perdre des électeurs, faisait marche arrière. Une étude de faisabilité a finalement montré le pourcentage élevé de ménages et d’habitations pour lesquels le système de conteneurs est impossible. ECOLO pointe le manque de sérieux avec lequel la majorité a géré le dossier : cette étude aurait dû être réalisée avant ces grandes annonces dans la presse!

Nous votions donc ce lundi, le cahier des charges pour la collecte des déchets pour les 8 prochaines années. L’échevin nous a alors parlé de « nouveautés », de « changements » et de réelles « réflexions »… Ce marché de 63 millions d’euros est pour ECOLO un scandale économique, environnemental et social!

  • Un scandale économique parce que la collecte des déchets organiques non-généralisée sur le territoire liégeois aura des répercussions économiques sur les autres communes qui effectuent cette collecte. ECOLO y voit dés lors un très mauvais signal pour les autres communes avec qui nous parlons de « supracommunalité ». De plus le risque qu’Intradel fasse payer ce surcout aux communes qui ne collectent pas les organiques est grand! Et ce cout sera d’office répercuté sur les ménages liégeois…
  • Un scandale environnemental parce que ce futur système de collectes n’incite pas les ménages à plus de tri, ne récompense pas les citoyens qui se soucient de leur impact sur l’environnement et sur les finances communales.
  •  Un sandale social parce que la majorité continue de séparer deux éléments qui nous paraissent indissociables : le mode de collectes des déchets et le système de taxation. Actuellement et pour les huit ans à venir encore, les ménages payent une taxe forfaitaire quelle que soit la quantité de leurs déchets. Contrairement à ce que dit le PTB, ce sont les ménages avec les revenus les plus faibles qui produisent le moins de déchets et donc ce sont eux qui payent pour les autres. ECOLO le réclame depuis le début, nous voulons une taxe juste et équitable qui tienne compte de la quantité de déchets produits. Ce nouveau système de taxation définira différentes manières de collecter les déchets.

ECOLO a aussi rappelé sa volonté et sa dynamique constructive pour travailler ensemble sur ce dossier. Nous déplorons d’être mis devant le cahier des charges accompli sans avoir jamais eu l’occasion d’en débattre et ni de le construire!

ECOLO a aussi déposé un point à l’Ordre du jour pour voter l’aménagement de « givebox » : armoires disposées sur l’espace public dans lesquelles les citoyens peuvent venir déposer ou prendre des objets en état de marche qui n’ont plus d’utilité pour son propriétaire. De plus, nous proposons aussi la mise à disposition de sacs transparents « à donner ». Ces deux propositions créeront une sorte de donnerie permanente qui vise à plus d’entraide et de solidarité entre les citoyens.

Annexe: point déposé à l’ordre du jour

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS