Alors que Liège aurait pu être supporter et solidaire, la majorité opte pour un centre ville désert

Nul ne peut ignorer que nous sommes en pleine coupe du monde, et sans chauvinisme aucun, que l’équipe belge est bien partie (pour la finale).

Comme il était facile à prévoir, cet évènement rassemble les Belges et les supporters des différentes nationalités présentes sur notre territoire. Pourtant le Collège a choisi cette année de ne pas autoriser d’installation d’un écran géant dans le centre ville. De tels dispositifs avaient pourtant été installés lors des coupes précédentes…

Les retransmissions des matchs ont lieu sur les sites du Standard à Sclessin et au Country Hall au Sart Tilman qui,  bien que ces sites soient relativement propices à ce type d’événement, n’offrent pas une accessibilité idéale pour tous les Liégeois.

De plus la majorité en refusant l’installation d’un écran géant dans le centre, se prive d’une possibilité de porter un élan de solidarité pour le peuple brésilien comme c’est le cas dans d’autres lieux de retransmission (au stade Roi Baudouin, par exemple). A l’initiative d’Alain de Clerck, plasticien liégeois, le projet GOAL vise à sensibiliser un large public à la coopération au développement. En participant à la campagne “supporter et solidaire”, le citoyen parraine un projet concret dans un pays émergent. Comme vous le savez, l’organisation du mondial au Brésil pose un certain nombre de questions en termes sociaux, financiers, égalitaires, sécuritaires, de justice… “Comment en effet accepter que de telles sommes d’argent soient investies prioritairement dans l’organisation du mondial alors que l’accès aux services publics n’est pas une réalité pour tous ? Comment accepter le fait que des milliers de personnes se soient fait expulser de chez eux dans le simple but de donner une meilleure image du pays organisateur ? Comment ne pas être interpellé par ces millions de gens descendus dans les rues ?”

Concrètement la ville de Liège aurait pu, pourrait et devrait si un écran géant était installé dans le centre s’associer à la campagne de la CNCD 11.11.11. pour que les liégeois soient aussi supporters solidaires avec les brésiliens.

Aujourd’hui, ECOLO demande au Collège:

  • Quelles sont les raisons du refus d’installer un écran géant dans le centre ville?
  • Si un écran géant pouvait finalement y être installé est-ce que la majorité “qui se dit « socialiste et humaniste” se lancerait dans la promotion de cette campagne de solidarité en affichant des banderoles et en diffusant un message vocal durant les matchs?

Géraldine Blavier

Conseillère communale

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS