Délaisse les grandes routes, prends les sentiers

Depuis février 2014, un nouveau décret sur les voiries communales a été voté. Il définit entre autre une législation unique pour les voiries vicinales et les voiries innomées. L’un de ses objectifs est d’encourager les communes à actualiser leur réseau de voiries communales afin, notamment de rencontrer les besoins de mobilité douce actuels et futurs.

En tant qu’écologistes, il y a longtemps que nous sommes conscients de l’intérêt des cheminements piétons non seulement en termes de mobilité pour les déplacements quotidiens, mais aussi d’un point de vue touristique.

Ce nouveau décret lance aussi un important mouvement de réactualisation de l’atlas des sentiers vicinaux afin de recenser toutes les voiries communales pour laquelle les communes ont un rôle important à jouer. Les communes doivent notamment :

-    réaliser un “inventaire systématique et exhaustif de leurs plans généraux d’alignement, de leurs voiries et de leurs voiries supposées.”

-    A cette fin, elles devront mettre en place des “comités locaux composés de représentants des usagers et des associations de promotion de la mobilité douce ainsi que des représentants des propriétaires et d’autres….”

 

Avant d’adopter les arrêtés d’exécution, le Gouvernement souhaite lancer une expérience pilote avec quelques communes volontaires afin de tester une méthodologie de travail. Bien que les arrêtés d’exécution ne soient pas encore disponibles, nous voudrions connaître la volonté de participer à cette valorisation de ses sentiers.

Etant donné l’existence de la fiche d’aménagements cyclables accessible sur le site internet de la ville, nous pensons qu’une telle fiche pourrait exister aussi pour le recensement des aménagements piétons.

 

Nous demandons au Collège :

-    S’il est volontaire pour participer à ce travail de recensement et de valorisation des sentiers ?

-    Auquel cas, ne serait-il pas intéressant de repartir du Plan Piéton réalisé par la Ville il y a une dizaine d’années et l’actualiser ?

-    Quelle place envisage-t-il de donner aux citoyens dans le recensement de ses sentiers ?

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS