Haute-Ecole, section logopédie: quels progrès?

Lors du dernier Conseil, interpellé par nos soins, l’Echevin s’est voulu rassurant : tout baignait à la Haute Ecole. Pour notre part nous continuons à recevoir des échos nettement moins positifs. Il est donc important de continuer à suivre ce dossier.

Vu le nombre d’étudiants inscrits en première année (plus de 300), qui rejoignent des cohortes à peu près aussi nombreuses déjà en 2° et 3 année, la situation à la section logopédie reste très difficile.

Un décret non respecté : malgré les instructions données en juin par la Communauté française, la Ville de Liège a continué d’inscrire les étudiants non-résidents sans aucune restriction. Le tirage au sort instauré par le nouveau décret entré en vigueur en juillet 2013 aurait limité les inscriptions des non-résidents en logopédie à une centaine, or ils sont plus de 200.

Pas de locaux disponibles pour donner cours à plusieurs centaines d’étudiants : vu la présence de trois cohortes très nombreuses, les locaux de la Haute Ecole ne permettent pas de donner tous les cours. Il semble qu’environ 25 % seulement des cours prévus en 1° année de logopédie aient pu trouver place jusqu’ici, et ce en partie grâce à la bonne volonté des enseignants qui acceptent de donner deux fois le même cours à 150 étudiants. Ce système est très difficile à suivre pour les étudiants qui ne s’y retrouvent pas dans les horaires. Par ailleurs ils se sentent très peu occupés.

L’an passé la Haute Ecole louait des locaux au palais des Congrès pour tenir les cours destinés à plus de 150 étudiants. Il semble que cette année le palais des Congrès ne soit plus en mesure de louer ses salles, n’ayant pas été payé pour les locations de l’an passé.

Pas de direction : en octobre, la directrice précédente n’était pas encore remplacée.

 

Monsieur l’échevin,

Pouvez vos nous rassurer quant à la gestion de cette situation qui semble surréaliste ?

La Communauté française va-t-elle financer les quelque 100 étudiants non-résidents inscrits au mépris des instructions qu’elle avait données ?

La section logopédie de la Haute Ecole de la Ville de Liège disposera-t-elle au second semestre des locaux lui permettant de dispenser aux étudiants l’enseignement qu’ils sont en droit d’espérer ?

Une nouvelle direction sera-t-elle bientôt mise en place, si ce n’est déjà fait?

La Ville de Liège sera-t-elle en mesure d’organiser les stages pratiques nécessaires à compléter la formation des logopèdes pour plus de deux cents étudiants au cours de leur dernière année d’études ?

Enfin, nous espérons que les informations que vous voudrez bien nous communiquer, vous aurez a coeur de les transmettre rapidement également aux étudiants qui depuis le mois de septembre se posent beaucoup de questions sur leur formation et leur avenir.

 

Texte disponible en PDF.

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS