Ecolo soutient la pétition « Vous n’auriez pas une clope par hasard ? Un crime à Liège »

La mendicité est un délit à Liège depuis 2009. Une personne en train de mendier peut être arrêtée administrativement et privée de liberté durant 12 heures. Ecolo s’était opposé à ce règlement communal à l’époque et s’y oppose encore aujourd’hui : il faut le modifier. Les raisons ? Une véritable inefficacité, qui ne résout pas les difficultés de pauvreté rencontrées par les personnes qui mendient.

En 2009, le conseiller communal Guy Krettels mettait en garde : « Qu’est-ce qu’on va faire après les douze heures d’arrestation? Rien, évidemment. Le problème (autrement dit, être à la rue) n’a pas avancé d’un millimètre « . Nous voici huit ans après. Les statistiques de la police nous apprennent que, depuis cinq ans,  les interventions policières par rapport à la mendicité ont augmenté de 72% ! Un autre phénomène s’est également développé à Liège : l’augmentation importante des vols « alimentaires »  à l’étalage. « Ces chiffres témoignent d’une détresse sociale croissante qui se concentre dans ses formes les plus extrêmes et les plus visibles dans les grandes villes », a rappelé Guy Krettels lors du vote du budget 2017 de la Police, appelant à nouveau à réviser le règlement communal encadrant la mendicité.

Que proposer d’autre ? Caroline Saal, conseillère communale, explique : « Avec les conseillers Ecolo de l’action sociale, Christine Relekom et André Verjans, nous sommes convaincus que ces situations appellent des réponses sociales plutôt que policières. Il faut agir à la fois sur les raisons de la mendicité : absence de logement, absence de revenus, assuétudes, santé mentale fragile ; et considérer les mendiants avant tout comme des personnes, plutôt que comme des « troubles à gérer », comme le mentionne très justement la pétition « Vous n’auriez pas une clope par hasard ? » (disponible ICI).

C’est pourquoi le groupe Ecolo appelle les citoyens et citoyennes liégeoises à signer cette pétition, demande sans plus attendre la révision du règlement communal concernant la mendicité et la mise sur pied d’une plateforme public-associatif « Liège zéro sans-abrisme », afin de se concentrer sur des solutions durables pour les personnes à la rue.

Pour le Groupe Ecolo,

Caroline Saal, conseillère communale

Guy Krettels, conseiller communal

André Verjans, conseiller à l’action sociale

Christine Relekom, conseillère à l’action sociale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Site de la locale ECOLE de Liège. Follow us Facebook Twiter RSS